Le gouvernement fédéral investit dans la formation sur les traumatismes liés au stress post-traumatique

Le gouvernement fédéral investit dans la formation sur les traumatismes liés au stress post-traumatique

Le gouvernement fédéral investit dans la formation sur les traumatismes liés au stress post-traumatique

2 commentaires sur Le gouvernement fédéral investit dans la formation sur les traumatismes liés au stress post-traumatique

OTTAWA, le 25 janv. 2018 /CNW/ – Les agents de la sécurité publique jouent un rôle critique afin d’assurer la sécurité de nos collectivités face à diverses menaces, risquant leur vie pour nous protéger. Dans l’exercice de leurs fonctions au quotidien, les agents de la sécurité publique sont constamment exposés à des situations traumatisantes, ce qui les met à un risque accru de traumatismes liés au stress opérationnel, y compris les traumatismes liés au stress post-traumatique.

Aujourd’hui, l’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, a annoncé un investissement de 187 000 dollars sur deux ans destiné à l’Institut canadien de recherche et de traitement en sécurité publique à l’Université de Regina. L’Institut facilite la formation dans le cadre d’un programme mis en œuvre par les Forces armées canadiennes qui aidera à prévenir et à faire connaître les traumatismes liés au stress post-traumatique chez les agents de la sécurité publique de partout au Canada.

La première séance de cinq jours du programme de formation du formateur et de formation des instructeurs principaux intitulé En route vers la préparation mentale, qui est destiné au personnel de la sécurité publique, prendra fin vendredi au Collège canadien de police. Approximativement 25 dirigeants des trois services d’intervention d’urgence (les organismes policiers, de lutte contre les incendies, d’ambulanciers paramédicaux et de services correctionnels) participent à la formation.

Le programme En route vers la préparation mentale, mis au point par les Forces armées canadiennes, vise à accroître la sensibilisation à la santé mentale et à offrir des ressources pour maintenir une bonne santé mentale et accroître la résilience parmi les membres du personnel de la sécurité publique. En formant les dirigeants de la sécurité publique dans la mise en œuvre de ce programme, les participants peuvent eux-mêmes devenir des formateurs, en renseignant leurs collègues et les membres du personnel au sein de leur propre organisation. Une deuxième séance devrait avoir lieu plus tard dans l’année pour enseigner aux participants comment former d’autres formateurs. Dans le cadre de ce programme, un enseignement et des ressources essentiels sur les traumatismes liés au stress post-traumatique seront offerts aux agents de la sécurité publique canadienne de manière rapide et efficiente.

Favoriser la formation sur la santé mentale et la résilience pour le personnel de la sécurité publique fait partie de l’engagement du gouvernement de veiller à ce que les agents de la sécurité publique aient les outils dont ils ont besoin lorsqu’ils font face aux traumatismes liés au stress post-traumatique.

Citations
« Le personnel de la sécurité publique s’expose au danger pour protéger les Canadiens, ce qui accroît de façon disproportionnée le risque de traumatismes liés au stress post-traumatique. Nous devons en faire plus pour favoriser la santé mentale et le bien-être de ces personnes. Des investissements dans la formation comme le programme de formation En route vers la préparation mentale peuvent faire une vraie différence pour ceux qui font peut-être face à des traumatismes du genre. »

– L’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

« Le programme En route vers la préparation mentale, mis au point par les Forces armées canadiennes, offre à nos femmes et à nos hommes en uniforme une formation sur la résilience et favorise leur sensibilisation à la santé mentale. Le programme les aidera à gérer les situations exigeantes et stressantes qui peuvent être associées au service militaire. Nous sommes heureux que nos collègues de la sécurité publique puissent profiter du même excellent programme de formation que reçoivent nos militaires et nous sommes ravis de pouvoir aider en leur offrant directement cette formation. »

– L’honorable Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale

« Les recherches universitaires en santé mentale fondées sur les données probantes sont une priorité de recherche à l’Université de Regina et les membres de l’équipe qui participent à ce projet ont une renommée internationale pour leur travail qui appuie ceux qui souffrent des traumatismes liés au stress opérationnel, y compris le trouble de stress post-traumatique. Nous sommes honorés de participer à cette recherche qui vise à améliorer la qualité de vie des membres du personnel de la sécurité publique du Canada et de leur famille. »

Vianne Timmons (Ph. D.), présidente et vice-chancelière de l’Université de Regina

Faits en bref

  • Le programme En route vers la préparation mentale a initialement été mis au point par les Forces armées canadiennes pour le personnel militaire. Les Forces armées ont recueilli des preuves qui montrent que le programme est un outil important et efficace pour réduire les préjugés entourant la santé mentale, ainsi que promouvoir la santé mentale et la résilience dans le milieu de travail. Les Forces armées ont adapté le programme, avec l’aide de l’Institut canadien de recherche et de traitement en sécurité publique, pour répondre aux besoins des employés et des gestionnaires dans les organismes de première intervention et d’autres organismes de sécurité publique.
  • Le gouvernement du Canada continue de travailler étroitement avec une vaste communauté d’intervenants, laquelle comprend tous les ordres de gouvernement, des dirigeants autochtones, des intervenants de la sécurité publique, des représentants du milieu universitaire, des professionnels de la santé mentale et des organismes à but non lucratif, afin d’élaborer un plan d’action coordonné sur les traumatismes liés au stress post-traumatique en appui aux agents de la sécurité publique.
  • Les résultats des deux tables rondes sur la question organisées par Sécurité publique en 2016 ont révélé la nécessité d’accroître le soutien national pour la recherche et la collecte de données; la prévention, l’intervention précoce et la réduction des préjugés; et le soutien pour les soins et le traitement.

Liens connexes

SOURCE Sécurité publique et Protection civile Canada

Renseignements : Scott Bardsley, Attaché de presse, Cabinet du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, 613-998-5681, scott.bardsley@canada.ca ; Relations avec les médias, Sécurité publique Canada, 613-991-0657, media@ps-sp.gc.ca



2 commentaires

  1. Cote isabelle  - février 4, 2018 - 17:23

    La formation est accessible pour qui? Et comment s’y inscrire svp

    • Paramédic Québec
      Paramédic Québec  - février 4, 2018 - 23:50

      Bonjour, une première formation a eu lieu, mais aucune annonce des prochaines formation n’a encore été dévoilée.

Laisser un commentaire

Retourner en haut