Articles

Paramédics sur la Colline 2018

Bilan de Paramédics sur la Colline 2018

L’Association des Paramédics du Canada a tenu son événement annuel de relation gouvernemental à Ottawa le 30 avril. Nous avons participé, avec plus de 50 paramédics des différents chapitres à travers le Canada, à la rencontre de plusieurs députés et sénateurs du parlement afin de discuter de quatre sujets importants:

  1. La paramédecine communautaire
  2. La santé mentale et le bien être
  3. Les opiacés
  4. La Fondation commémorative des paramédics canadiens

C’est un événement fantastique pour nos paramédics afin de discuter et prôner des différents sujets avec plus de 80 rencontres tout au long de la journée.

Les paramédics ont une journée complète qui comprend la participation à la période des questions à la Chambre des communes en tant qu’invité spécial dans la tribune du président. Le député de Scarborough-Sud-Ouest, Bill Blair, a accueilli l’Association des paramédics du Canada à la Chambre des communes en lisant la déclaration d’un député pour remercier les paramédics du Canada de leur service continu dans nos collectivités.

Cette journée complète de rencontres s’est terminée par une réception en soirée dans la magnifique salle Commonwealth de l’édifice du Centre.

Cette réception a été un succès retentissant avec plus de 150 personnes présentes. Les paramédics ont eu l’occasion de profiter de la compagnie de nombreux députés et sénateurs. Accompagnée de paramédics de partout au Canada ainsi que de la paramédic Tracy Faraday et de Max, sa chienne de thérapie paramédicale, nous avons montré la diversité de paramédics et tout ce que nous apportons aux collectivités partout au Canada.

Merci à tous les paramédics qui ont participé à cet événement réussi. Nous serons de retour sur la Colline l’an prochain pour faire de 2019 un événement encore plus grand.

Des photos de paramédics sur la colline peuvent être consultés ICI.

Canada

Le gouvernement du Canada souligne le nouveau Programme de subvention commémoratif pour les premiers répondants

EDMONTON, le 11 avril 2018 /CNW/ – Lorsque les pompiers, les agents de police et les ambulanciers paramédicaux mettent leur sécurité en jeu, ils agissent au service de tous les Canadiens. Lorsque leur travail les conduit à l’ultime sacrifice, leur famille mérite notre soutien en retour.

Aujourd’hui, l’honorable Amarjeet Sohi, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, a pris part avec le syndicat des pompiers d’Edmonton à une activité où il a souligné le lancement du Programme de subvention commémoratif pour les premiers répondants. Ce nouveau programme mis en place par le gouvernement du Canada reconnaît le service et le sacrifice des premiers répondants qui perdent la vie en conséquence directe de leurs fonctions.

Par l’intermédiaire du Programme de subvention commémoratif, la famille des premiers répondants – soit les agents de police, les pompiers et les ambulanciers paramédicaux – y compris les volontaires, les réservistes et les membres auxiliaires – qui perd un être cher en conséquence directe de ses fonctions recevra un paiement forfaitaire unique non imposable de 300 000 dollars. Le Programme est entré en vigueur le 1er avril 2018 et sera mis en œuvre en collaboration avec les provinces et les territoires.

Citations

« Lorsque surviennent des tragédies, nous devons soutenir les femmes et les hommes qui risquent leur vie afin d’assurer notre sécurité, de même que leur famille. Le gouvernement est fier d’avoir mis sur pied le Programme de subvention commémoratif pour les premiers répondants, qui permettra de verser un paiement unique et non imposable maximal de 300 000 dollars à la famille des agents de police, des pompiers et des ambulanciers paramédicaux qui perdent la vie en conséquence directe de leurs fonctions. L’altruisme et le sacrifice des premiers répondants méritent le respect de tous les Canadiens, et leur famille mérite d’être traitée avec le plus haut niveau de compassion et de soutien. »

– L’honorable Amarjeet Sohi, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités

« Le Programme de subvention commémoratif représentera un montant incroyable pour la famille des premiers répondants. Chaque jour, les pompiers, les agents de police et les ambulanciers paramédicaux font passer la sécurité des autres avant la leur afin d’assurer la prestation des services d’urgence à la population. Il est absolument essentiel pour eux de savoir que leur famille recevra de l’aide si le pire survient. Je remercie le gouvernement d’avoir mis ce programme en place et d’avoir instauré une telle reconnaissance pour leur sacrifice. »

– Ken Block, chef des pompiers du service d’incendie d’Edmonton et président de l’Association canadienne des chefs de pompiers

Faits en bref

  • Dans le budget de 2017, le gouvernement du Canada s’est engagé à établir un programme d’indemnisation destiné à soutenir la famille des agents de la sécurité publique qui ont perdu la vie dans l’exercice de leurs fonctions. Le gouvernement a prévu un montant total de 117,4 millions de dollars sur cinq ans, à compter de 2018‑2019, et 23,4 millions de dollars par année par la suite.
  • Le gouvernement du Canada entreprend actuellement un processus d’approvisionnement concurrentiel visant à passer un marché avec une entreprise pour soutenir l’administration du Programme de subvention commémoratif pour les premiers répondants. Ce soutien permettra notamment d’aider les familles avec le processus de demande, d’examiner les demandes et de formuler des recommandations à Sécurité publique Canada à propos de l’admissibilité des demandeurs. Sécurité publique Canada demeurera responsable de prendre la décision finale concernant l’admissibilité et d’effectuer les paiements aux personnes dont la demande aura été retenue.

Lien connexe

SOURCE Sécurité publique et Protection civile Canada

Informations complémentaires:

Selon les détails que nous avons obtenu, le Gouvernement du Canada n’a pas encore signé le protocole d’entente pour la mise en application du programme dans la province de Québec. Aucun échéancier n’a été précisé, mais le programme de subvention sera disponible aux familles des premiers-répondants rétroactivement aux 1er avril 2018 lorsque l’entente sera signée.

Association des Paramédics du Canada

Dévoilement des récipiendaires 2018 des Prix d’excellence de l’APC

L’Association des Paramédics du Canada est fière d’annoncer les récipiendaires pour 2018 des Prix d’excellence de l’Association des Paramédics du Canada. Les prix seront présentés à Ottawa (Ontario) le 28 avril 2018. Nous félicitons les récipiendaires suivants et reconnaissons leur contribution exceptionnelle à la profession de paramédic, aux patients et aux communautés qu’ils servent:

Roger Duncalfe – Saskatchewan
Paramédic de l’année 2018 APC
Commandité par Crestline Coach

Kathy Reid-Soucy – Alberta
Prix d’excellence en éducation et formation 2018 APC
Commandité par Jones & Bartlett Learning

Olivier Roussin – Québec
Prix d’excellence en innovation et recherche 2018 APC
Commandité par l’Association des Paramédics du Canada

Alan Batt – Ontario
Prix d’excellence en leadership et bâtisseur de communauté 2018 APC
Commandité par MEDThree Insurance Group


Paramédic de l’année 2018 APC

Roger Duncalfe est un paramédic de soins avancés travaillant pour l’Autorité de la santé de la Saskatchewan à Melville, en Saskatchewan, un service dans une « petite ville » où les paramédics sont étroitement intégrés à l’hôpital. À la fois dans une ambulance et à l’hôpital, Roger est considéré comme un leader, un éducateur et un mentor dans sa communauté. M. Duncalfe est également caporal à la 16e Ambulance de campagne des Forces canadiennes. Roger équilibre son travail comme paramédic civil et son service militaire encore actif en prenant la plupart de ses vacances pour participer à des entraînements et des exercices militaires. L’année dernière, il a été déployé en Ukraine avec la ROTO 3 de l’opération UNIFIER. Roger est le type de professionnel qui incarne l’excellence dans sa pratique ainsi que dans la vie. Il est bien élevé, aimable et prêt à prendre le temps d’enrichir la vie des autres de toutes les façons possibles. Son approche de la médecine et des soins aux patients sert de modèle aux nombreux soldats, paramédics, infirmières et médecins qui le connaissent.

Le prix du Paramédic de l’année reconnaît un paramédic actif de première ligne qui a fait une contribution récente et considérable à la profession de paramédic. Plus précisément ;

  • Un service exceptionnel qui souligne et soulève le profil des paramédics ou de la paramédecine au niveau régional, national ou international.
  • Service exceptionnel à la profession de paramédic au Canada. Tel que, le perfectionnement de la profession paramédicale, l’amélioration du bien-être des paramédics, la promotion de l’héritage historique des paramédics canadiens ou la mémoire d’un paramédic passé ou décédé.
  • Service exceptionnel d’un paramédic lors d’une crise majeure ou d’un événement critique d’importance régionale, nationale ou internationale.

Prix d’excellence en éducation et formation 2018 APC

Kathy Reid-Soucy est la présidente des programmes de soins paramédicaux du Northern Lakes College, en Alberta, où elle gère et dirige les programmes paramédicaux à tous les niveaux. Mme Reid-Soucy a passé toute sa carrière dans les régions rurales de l’Alberta. Sa vision d’élargir l’éducation paramédicale dans les régions rurales de l’Alberta est directement liée à ses propres expériences. Reconnaissant les obstacles qui empêchent les paramédics de faire avancer leur carrière, Kathy s’efforce d’offrir un accès à l’éducation paramédicale à tous les étudiants sans devoir déménager dans un centre urbain pour suivre un programme paramédical. Kathy s’engage à s’assurer que les étudiants de ses programmes sont prêts pour la progression vers un diplôme reconnu de paramédic. Kathy a elle-même été une apprentie au cours de sa carrière en faisant progresser sa propre éducation en terminant récemment une maîtrise en soins infirmiers axée sur l’éducation.

Le prix d’excellence en éducation et formation reconnaît ceux qui ont apporté une contribution exceptionnelle à la formation et à l’éducation dans le domaine de la paramédecine. Par exemple ;

  • Identifier et cogiter avec succès une formation, un besoin éducatif ou une déficience de longue date.
  • Dépasser constamment les attentes pour dispenser et/ou développer des programmes de formation paramédicale.
  • Établir un nouveau programme novateur ou un modèle d’enseignement pour améliorer la formation paramédicale.

Prix d’excellence en innovation et recherche 2018 APC

Olivier Roussin est un leader paramédical depuis 1967. M. Roussin a commencé à bâtir sa réputation auprès d’Ambulance Joliette et est actuellement à Ambulance Saint-Gabriel. M. Roussin a toujours mis en œuvre des solutions innovatrices pour fournir des soins aux patients et améliorer la sécurité des paramédics. Il est reconnu comme le leader d’une entreprise de services préhospitaliers offrant des services paramédicaux allant au-delà des normes établies dans l’industrie. Une des innovations qu’Ambulance Saint-Gabriel est fière d’avoir développée est l’une des premières ambulances bariatriques dédiées, bien avant que les unités bariatriques soient courantes. L’adoption précoce de pratiques innovatrices par M. Roussin fait de lui un chef de file dans le domaine de la paramédecine.

Le prix d’excellence en innovation et recherche reconnait ceux qui ont apporté une contribution exceptionnelle dans le domaine de la recherche, de l’innovation ou ont résolu un problème ou exploité une opportunité qui a permis d’améliorer le domaine paramédical, le système ambulancier, la sécurité des paramédics ou d’élargir le rôle non traditionnel des paramédics. La « recherche » peut inclure les sciences naturelles et appliquées, les sciences sociales, les sciences humaines ou une discipline connexe. « L’innovation » peut impliquer de la technologie ou du matériel, mais peut également inclure des approches ou des techniques novatrices.

Prix d’excellence en leadership et bâtisseur communautaire 2018 APC

Alan Batt est un leader paramédic, éducateur et chercheur internationalement reconnu  dont la carrière s’étend sur neuf pays dans quatre continents. Alan est activement impliqué dans l’éducation des paramédics de tous les niveaux cliniques, dans les milieux professionnels et de l’enseignement supérieur. Les recherches d’Alan ont produit des études cliniques et éducatives primées et il a publié et présenté ces résultats à l’échelle internationale. Alan a un curriculum vitae étendu, ses points culminants actuels sont en tant que professeur paramédic au Collège Fanshawe, professeur auxiliaire adjoint au CQUniversity et vice-président du Collège professionnel des paramédics de l’Irlande. Alan a contribué à plusieurs revues, notamment comme éditeur du Irish Journal of Paramedicine et membre du comité de rédaction du Canadian Paramedicine. La carrière de M. Batt a permis d’établir des liens paramédicaux dans le monde entier, tout en faisant la promotion de l’éducation et de la recherche pour faire progresser le domaine de la paramédecine. Alan est actuellement candidat au doctorat à l’Université Monash.

Le prix d’excellence en leadership et bâtisseur communautaire reconnait ceux qui se sont distingués en tant que leaders ou défenseurs exceptionnels du domaine de la paramédecine ; régionalement, nationalement ou internationalement. À titre d’exemple, cela peut inclure, mais peut ne pas être nécessairement limité à :

  • Gestion exemplaire et capacité de motiver, entraînant des améliorations significatives au sein d’une unité, d’un groupe ou d’une organisation ciblée de paramédics.
  • Démontrer un leadership exceptionnel lors d’une crise majeure ou d’un événement inattendu.
  • Plaider en faveur d’un changement ou d’une mise en œuvre réussie d’une nouvelle initiative ou d’une politique qui a permis d’améliorer la pratique ou la réponse des paramédics.
  • Inspirer ou répandre une culture d’excellence dans le domaine paramédical, ce qui a permis de renforcer la pratique, la sécurité et l’efficacité.
  • Atteinte de l’excellence dans le développement et la prestation de programmes de prévention de la santé ou des initiatives similaires visant à promouvoir la sécurité publique et à réduire le besoin des services ambulanciers.
  • Défendre une cause qui fait progresser le profil de la profession paramédicale grâce à des partenariats avec d’autres intervenants et organisations partenaires.
  • Leadership qui fait progresser l’utilisation des paramédics dans des rôles non traditionnels.

À propos de l’Association des Paramédics du Canada

L’Association des Paramédics du Canada (ACP) est une organisation professionnelle bénévole de praticiens paramédicaux à travers le pays. L’APC compte des membres volontaires de plus de 20 000 membres paramédics, chacun appartenant à une section provinciale et/ou au Service médical royal canadien des Forces armées canadiennes. La vision de l’Association des paramédics du Canada est de faire reconnaître la paramédecine dans les soins de santé primaires. La mission de l’Association des paramédics du Canada est de fournir des soins de qualité au public en faisant preuve de leadership dans l’avancement de la profession paramédicale. L’association favorisera également la collégialité et défendra les intérêts professionnels des praticiens paramédicaux dans l’ensemble des domaines pratiques et politiques.

Récipiendaire québécois d’un Prix d’excellence des paramédics du Canada

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour diffusion immédiate

Prix d’excellence des paramédics du Canada 2018 :
Un récipiendaire québécois

BROSSARD, le 21 mars 2018 Nous dévoilons aujourd’hui qu’une des candidatures que nous avons soumises au comité national pour les Prix d’excellence de l’Association des paramédics du Canada a été choisie parmi plusieurs candidats au pays.

Le programme annuel de récompense de l’Association des paramédics du Canada (APC) reconnaît les personnes exceptionnelles qui font preuve du plus haut niveau d’engagement, de dévouement et de service envers la profession paramédicale au Canada. Nous sommes très heureux d’annoncer que M. Olivier Roussin, paramédic chevronné et propriétaire des Ambulances Saint-Gabriel, qui nous a été soumis par Mathieu Duranceau, a été sélectionné par le comité de sélection afin de recevoir le Prix d’excellence pour l’innovation et la recherche 2018 de l’Association des paramédics du Canada.

Le prix d’excellence pour l’innovation et la recherche devrait reconnaître ceux qui ont apporté une contribution exceptionnelle dans le domaine de la recherche, de l’innovation ou ont résolu un problème ou exploité une opportunité qui a permis d’améliorer le domaine paramédical, le système ambulancier, la sécurité des paramédics ou d’élargir le rôle non traditionnel des paramédics. La « recherche » peut inclure les sciences naturelles et appliquées, les sciences sociales, les sciences humaines ou une discipline connexe. « L’innovation » peut impliquer de la technologie ou du matériel, mais peut également inclure des approches ou des techniques novatrices.

Le prix sera décerné lors de la cérémonie de remise des prix de l’APC qui aura lieu à Ottawa, au Delta City Centre, le 28 avril à 18h.

En notre nom et de celui de l’Association des paramédics du Canada, nous félicitons le récipiendaire pour avoir été choisi pour ce prix parmi un groupe de candidats exceptionnels.

À propos de la Corporation des Paramédics du Québec
Fondée en 2015, la Corporation des Paramédics du Québec (CPQ) veut assurer la protection du public. À cet effet, la Corporation désire encadrer l’exercice de la profession, soutenir le développement des compétences des paramédics et favoriser la qualité des soins. Elle valorise également la profession de paramédic dans l’intérêt du public.

À propos de l’Association des paramédics du Canada
L’Association des paramédics du Canada (APC) regroupe plus de 20 000 paramédics d’un océan à l’autre. L’Association est une organisation nationale de praticiens préhospitaliers qui existe pour promouvoir la qualité et les soins professionnels aux patients grâce à des relations avec des organisations ayant des intérêts similaires. La protection du public et le développement de la profession dans l’intérêt public constituent son fondement.

– 30 –

Renseignements :
Monsieur Patrick Dufresne
Président du conseil d’administration
438 238-3011, poste 1
communications@paramedic.quebec

Olivier Roussin, récipiendaire 2018 du Prix d'excellence en innovation et recherche

Olivier Roussin, récipiendaire 2018 du Prix d’excellence en innovation et recherche

2018-03-21_Recipiendaire-quebecois-prix-excellence-paramedics-Canana
Canada

Le gouvernement fédéral investit dans la formation sur les traumatismes liés au stress post-traumatique

OTTAWA, le 25 janv. 2018 /CNW/ – Les agents de la sécurité publique jouent un rôle critique afin d’assurer la sécurité de nos collectivités face à diverses menaces, risquant leur vie pour nous protéger. Dans l’exercice de leurs fonctions au quotidien, les agents de la sécurité publique sont constamment exposés à des situations traumatisantes, ce qui les met à un risque accru de traumatismes liés au stress opérationnel, y compris les traumatismes liés au stress post-traumatique.

Aujourd’hui, l’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, a annoncé un investissement de 187 000 dollars sur deux ans destiné à l’Institut canadien de recherche et de traitement en sécurité publique à l’Université de Regina. L’Institut facilite la formation dans le cadre d’un programme mis en œuvre par les Forces armées canadiennes qui aidera à prévenir et à faire connaître les traumatismes liés au stress post-traumatique chez les agents de la sécurité publique de partout au Canada.

La première séance de cinq jours du programme de formation du formateur et de formation des instructeurs principaux intitulé En route vers la préparation mentale, qui est destiné au personnel de la sécurité publique, prendra fin vendredi au Collège canadien de police. Approximativement 25 dirigeants des trois services d’intervention d’urgence (les organismes policiers, de lutte contre les incendies, d’ambulanciers paramédicaux et de services correctionnels) participent à la formation.

Le programme En route vers la préparation mentale, mis au point par les Forces armées canadiennes, vise à accroître la sensibilisation à la santé mentale et à offrir des ressources pour maintenir une bonne santé mentale et accroître la résilience parmi les membres du personnel de la sécurité publique. En formant les dirigeants de la sécurité publique dans la mise en œuvre de ce programme, les participants peuvent eux-mêmes devenir des formateurs, en renseignant leurs collègues et les membres du personnel au sein de leur propre organisation. Une deuxième séance devrait avoir lieu plus tard dans l’année pour enseigner aux participants comment former d’autres formateurs. Dans le cadre de ce programme, un enseignement et des ressources essentiels sur les traumatismes liés au stress post-traumatique seront offerts aux agents de la sécurité publique canadienne de manière rapide et efficiente.

Favoriser la formation sur la santé mentale et la résilience pour le personnel de la sécurité publique fait partie de l’engagement du gouvernement de veiller à ce que les agents de la sécurité publique aient les outils dont ils ont besoin lorsqu’ils font face aux traumatismes liés au stress post-traumatique.

Citations
« Le personnel de la sécurité publique s’expose au danger pour protéger les Canadiens, ce qui accroît de façon disproportionnée le risque de traumatismes liés au stress post-traumatique. Nous devons en faire plus pour favoriser la santé mentale et le bien-être de ces personnes. Des investissements dans la formation comme le programme de formation En route vers la préparation mentale peuvent faire une vraie différence pour ceux qui font peut-être face à des traumatismes du genre. »

– L’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

« Le programme En route vers la préparation mentale, mis au point par les Forces armées canadiennes, offre à nos femmes et à nos hommes en uniforme une formation sur la résilience et favorise leur sensibilisation à la santé mentale. Le programme les aidera à gérer les situations exigeantes et stressantes qui peuvent être associées au service militaire. Nous sommes heureux que nos collègues de la sécurité publique puissent profiter du même excellent programme de formation que reçoivent nos militaires et nous sommes ravis de pouvoir aider en leur offrant directement cette formation. »

– L’honorable Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale

« Les recherches universitaires en santé mentale fondées sur les données probantes sont une priorité de recherche à l’Université de Regina et les membres de l’équipe qui participent à ce projet ont une renommée internationale pour leur travail qui appuie ceux qui souffrent des traumatismes liés au stress opérationnel, y compris le trouble de stress post-traumatique. Nous sommes honorés de participer à cette recherche qui vise à améliorer la qualité de vie des membres du personnel de la sécurité publique du Canada et de leur famille. »

Vianne Timmons (Ph. D.), présidente et vice-chancelière de l’Université de Regina

Faits en bref

  • Le programme En route vers la préparation mentale a initialement été mis au point par les Forces armées canadiennes pour le personnel militaire. Les Forces armées ont recueilli des preuves qui montrent que le programme est un outil important et efficace pour réduire les préjugés entourant la santé mentale, ainsi que promouvoir la santé mentale et la résilience dans le milieu de travail. Les Forces armées ont adapté le programme, avec l’aide de l’Institut canadien de recherche et de traitement en sécurité publique, pour répondre aux besoins des employés et des gestionnaires dans les organismes de première intervention et d’autres organismes de sécurité publique.
  • Le gouvernement du Canada continue de travailler étroitement avec une vaste communauté d’intervenants, laquelle comprend tous les ordres de gouvernement, des dirigeants autochtones, des intervenants de la sécurité publique, des représentants du milieu universitaire, des professionnels de la santé mentale et des organismes à but non lucratif, afin d’élaborer un plan d’action coordonné sur les traumatismes liés au stress post-traumatique en appui aux agents de la sécurité publique.
  • Les résultats des deux tables rondes sur la question organisées par Sécurité publique en 2016 ont révélé la nécessité d’accroître le soutien national pour la recherche et la collecte de données; la prévention, l’intervention précoce et la réduction des préjugés; et le soutien pour les soins et le traitement.

Liens connexes

SOURCE Sécurité publique et Protection civile Canada

Renseignements : Scott Bardsley, Attaché de presse, Cabinet du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, 613-998-5681, scott.bardsley@canada.ca ; Relations avec les médias, Sécurité publique Canada, 613-991-0657, media@ps-sp.gc.ca

Les paramédics canadiens à l’honneur dans un numéro de « Ambulance Today »

Une édition spéciale du magazine britannique « Ambulance Today » met en vedette le système préhospitalier canadien dans son édition Été 2017.

Produit en collaboration avec l’Association des paramédics du Canada, cette édition met en vedette nos partenaires de la Corporation d’Urgences-santé, la Coopérative des techniciens ambulanciers du Québec (CTAQ) ainsi que plusieurs autres organismes au Canada.

Ce magazine est gratuit et disponible en ligne.

Ambulance Today, Summer 2017 Edition

Canada

Mesure du budget fédéral 2017

Le gouvernement fédéral met en place une mesure dans son budget 2017 afin de soutenir les familles des agents de sécurité publique décédés dans l’exercice de leurs fonctions.

Une prestation non imposable sera mise en œuvre dès 2018, en collaboration avec les provinces, territoires et municipalités.

Le gouvernement du Canada rétablit le financement de la recherche et du sauvetage en milieu urbain à l’aide d’équipement lourd

Lors de la première journée de relations gouvernementales à Ottawa de l’Association des paramédics du Canada, qui a eu lieu le 17 mai à Ottawa, la Corporation des Paramédics du Québec était présente ainsi qu’une trentaine de paramédics de partout au Canada.

L’une des revendications était le rétablissement du financement pour de la recherche et du sauvetage en milieu urbain avec de l’équipement lourd (RSMUEL). De plus, nous demandions que les paramédics soient inclus au sein de ces équipes afin d’être en mesure d’intervenir plus rapidement auprès des victimes.

pdf-1800-page-00001.jpg

À la lumière du communiqué de presse qui suit, nous pouvons conclure que cette journée de sensibilisation auprès des parlementaires fédéraux donne des résultats concrets dans ce dossier et celui sur la santé et le bien-être des paramédics (https://www.paramedic.quebec/centre-de-recherche-etudier-stress-chez-premiers-repondants/).


7 octobre 2016              Ottawa (Ontario)           Sécurité publique Canada

Aujourd’hui, l’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, a annoncé un appel de propositions pour le programme de financement de la recherche et du sauvetage en milieu urbain à l’aide d’équipement lourd (RSMUEL). Les investissements dans le cadre de ce programme aideront les provinces et les municipalités à se doter des équipements et de la formation poussée nécessaires à une capacité d’intervention névralgique.

Grâce à ce nouveau programme, le gouvernement du Canada rétablira le financement aux forces opérationnelles de RSMUEL déjà en place à Vancouver, à Toronto, à Calgary et au Manitoba. Ce programme accordera également un soutien aux provinces du Québec et de la Nouvelle-Écosse afin de mettre en place une capacité de RSMUEL à Montréal et à Halifax.

Les faits en bref

  • Dans le cadre du budget de 2016, le gouvernement du Canada s’est engagé à verser 15,5 millions de dollars sur cinq ans afin de rétablir le financement de l’initiative de RSMUEL. Jusqu’à 3,1 millions de dollars par année seront mis à la disposition des forces opérationnelles pour des investissements en RSMUEL à frais partagés. Les forces opérationnelles pourront présenter une demande auprès de Sécurité publique Canada pour couvrir jusqu’à 75 % des coûts pour les projets admissibles.
  • Les forces opérationnelles de RSMUEL sont interdisciplinaires et sont composées de premiers intervenants, tels que des pompiers, des ambulanciers paramédicaux et des cynotechniciens. Les capacités de RSMUEL joue un rôle critique dans diverses situations d’urgences, y compris, entre autres catastrophes, l’effondrement de bâtiments urbains, les coulées de boue, les inondations et les feux de forêts.

Citations

« En raison de l’urbanisation croissante, combinée à la fréquence et à la gravité des situations d’urgence liées aux conditions météorologiques, il faut s’assurer que la capacité de RSMUEL partout au pays s’accroît. Le gouvernement du Canada travaille avec les provinces et les territoires et les municipalités afin de s’assurer que notre approche à l’égard de l’intervention d’urgence tient compte des besoins de tous les partenaires et de l’évolution des risques. Nous nous réjouissons à l’idée de continuer à travailler ensemble afin de moderniser la gestion des urgences. »

L’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile du Canada.

Produits connexes

Suivez Sécurité publique Canada (@Securite_Canada) sur Twitter.
Pour obtenir plus de renseignements, veuillez consulter le site Web www.securitepublique.gc.ca.

Liens connexes

Scott Bardsley
Cabinet du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
613-998-5681

Media Relations
Public Safety Canada
613-991-0657

Quel est le rôle des paramédics dans le système de santé canadien?

Contexte

Au nom de l’Association des paramédics du Canada, Abacus a mené une vaste étude nationale en ligne de l’opinion des Canadiens sur les soins de santé et le rôle des paramédics. La taille de l’échantillon était 2181 adultes canadiens et l’enquête a été menée du 9 au 12 Septembre à 12 2016.

Quels sont les problèmes dans le système de santé qui préoccupent le plus les canadiens?

Le délai et la capacité des salles d’urgence, le temps d’attente pour un chirurgie et l’achalandage dans les hôpitaux sont des problèmes dont la majorité ou près de la majorité des canadiens considèrent un grave problème dans le système de santé. L’accès à un médecin de famille est également considéré comme un problème grave par quatre canadiens sur dix.

Comparativement, les soins à domicile, les services de soins de santé gériatriques, la prévention des maladies et le temps de réponse pour une ambulance sont moins susceptibles d’être considérés comme de graves problèmes dans le système.

Perceptions de soins de santé au Canada

Il y avait peu de variation régionale dans les perceptions sur les problèmes, sauf pour:
  • Les québécois étaient plus susceptibles de considérer le temps d’attente dans les salles d’urgence (71%), le taux d’occupation des hôpitaux (65%) et l’accès à un médecin de famille (68%) comme un grave problème.
  • Les britanno-colombiens étaient plus préoccupés par l’achalandage dans les hôpitaux (51% comme problème grave) et l’accès à un médecin de famille (47% comme problème grave).
  • Les canadiens de la région de l’Atlantique étaient plus susceptibles de croire que le temps d’attente pour une chirurgie (61%) et le temps d’attente et la capacité des salles d’urgences (62%) étaient des problèmes graves.

Le sondage a également révélé que les canadiens plus âgés sont plus susceptibles de penser que les problèmes de soins de santé identifiés étaient des problèmes graves au Canada. En particulier, 66% des personnes âgées de 60 ans et plus croient que le temps d’attente pour une chirurgie constituent un problème majeur, 25 points de plus que les personnes âgées de 18 à 29 ans.

2 canadiens sur 3 croient que les paramédics jouent un rôle central dans le système de soins de santé.

On a demandé aux répondants de classer si quelques unes des professions jouaient un rôle central, un rôle important ou un rôle de soutien dans le système de soins de santé.
Dans l’ensemble, 80% des Canadiens croient que les médecins jouent un rôle central suivie par les infirmières autorisées (73%) et le personnel paramédical (66%). Au total, 90% des canadiens croient que les paramédics jouent soit un rôle central ou un rôle important dans le système de santé du Canada.

Les points de vue sur les paramédics sont uniformes dans tout le pays, bien que les canadiens plus âgés et ceux qui ont été traités par un paramédics étaient plus susceptibles de considérer les paramédics comme un rôle central du système de santé.

Rôle des professions dans le système de santé

Les paramédics sont aussi dignes de confiance que les médecins ou les infirmières à prendre des décisions médicales rapidement.

Lorsque demandé dans quelle mesure ils ont confiance envers les médecins, les infirmières et les paramédics à prendre des décisions médicales rapidement au sujet de leur santé personnelle, six canadiens sur dix (61%) ont dit qu’ils avaient une grande confiance envers les paramédics comparativement à 64% pour les infirmières et 70 % pour les médecins.

Encore une fois, ces points de vue ont été fortement liés à l’âge de chacun. Les canadiens plus âgés étaient plus susceptibles de faire confiance aux paramédics à prendre des décisions médicales rapides que les jeunes canadiens. Il n’y avait pas de variation selon la région ou le sexe.

Confiance à prendre des décisions médicales rapides

80% des canadiens appuis le concept de paramédecine communautaire.

Les répondants se sont fait présenté la description suivante de la paramédecine communautaire et on leur a demandé si elles étaient favorables ou défavorables au concept de paramédecine communautaire:

Traditionnellement, les paramédics sont formés pour répondre aux appels d’urgence 911, traiter les patients qui sont malades et / ou blessés et transporter les patients aux salles d’urgence. Cependant, ce ne sont pas tous les patients qui besoin de transport vers une salle d’urgence. Beaucoup ont tout simplement besoin d’une évaluation de base de leur santé, un traitement mineur et une référence vers un service de soins communautaires appropriée ou tout autre service de soins de santé.

La paramédecine communautaire vise à faire participer les paramédics dans des rôles non traditionnels pour aider à la prestation des soins de santé lors de situations urgentes et non-urgentes, ne menaçant pas la vie. En élargissant le rôle des paramédics et en travaillant en collaboration avec des professionnels de la santé et les organismes communautaires, les paramédics peuvent prendre charge des patients qui ne nécessitent pas un traitement immédiat et un transport vers une salle d’urgence.

Dans le cadre d’un modèle de paramédecine communautaire, les paramédics vont continuer à répondre aux urgences médicales ainsi que de fournir des soins médicaux non urgents au sein de la communauté et au domicile des patients.

Dans l’ensemble, 80% des canadiens interrogés nous disent soit fortement en faveur (39%) ou un peu en faveur (41%) l’idée de paramédecine communautaire tel que présenté dans l’enquête. Seulement 3% y sont opposés et les 16% restants ont déclaré qu’ils sont ni en faveur, ni en défaveur.

L’appui à l’idée est uniforme dans tout le pays et est particulièrement populaire chez les femmes – 46% d’entre elles appuient fortement l’idée de paramédecine communautaire.
Appui au concept de paramédecine communautaire

9 canadiens sur 10 pensent que les paramédics devraient être invités à participer à des négociations sur un nouvel accord national sur la santé.

Enfin, on a demandé aux répondants si certains professionnels de la santé devraient être invités à participer aux négociations autour d’un nouvel accord sur la santé entre le gouvernement fédéral et les provinces. Dans l’ensemble, une grande majorité des canadiens croient que les médecins (92%), les infirmières (91%) et les paramédics (90%) devraient être autour de la table.

Qui devrait être à la table des négociations sur l'accord national de la santé?

Les résultats

Les soins de santé demeure une préoccupation majeure pour de nombreux canadiens, en particulier à ce qui a trait aux problèmes de capacité et d’accès dans les salles d’urgence, les hôpitaux et l’accès à un médecin de famille. Compte tenu de ces préoccupations, les canadiens reconnaissent et apprécient le rôle que les paramédics peuvent jouer dans l’amélioration de l’accès et les effets pour les patients canadiens.

Les paramédics au Canada sont bien vus, de confiance et considérées comme essentielles au système de soins de santé. Il n’y a presque pas de résistance à la notion de paramédecine communautaire et un grand nombre de canadiens le soutienne avec enthousiaste, en particulier les femmes qui apprécient la tranquillité d’esprit en sachant que leurs proches seront pris en charge si une situation d’urgence ou une situation médicale se pose.

Compte tenu de la réputation du processus et le rôle que les canadiens voient jouer les paramédics, il ne devrait pas être surprenant que le public pense qu’ils devraient faire partie des discussions nationales sur l’avenir des soins de santé et être invités à faire partie des négociations autour d’un nouvel accord national sur la santé.

Méthodologie

L’enquête, commandée par l’Association des paramédics du Canada, a été menée en ligne auprès de 2181 canadiens âgés de 18 ans et plus du 9 au 12 septembre 2016. Un échantillon aléatoire de panélistes a été invité à compléter le sondage à partir d’un large panel représentatif de plus de 500 000 canadiens, recruté et géré par Research Now, l’un des principaux fournisseurs au monde d’échantillons de recherche en ligne.

L’Association de la recherche et de l’intelligence marketing limite les déclarations sur les marges d’erreur d’échantillonnage pour la plupart des sondages en ligne. La marge d’erreur pour un échantillon comparable probabiliste aléatoire de la même taille est de +/- 2,1%, 19 fois sur 20. Les données ont été pondérées selon les données du recensement pour veiller à ce que l’échantillon correspondait à la population canadienne selon l’âge, le sexe , le niveau d’instruction et la région. Les totaux peuvent ne pas correspondre à 100 en raison de l’arrondissement.

Association des Paramédics du Canada

L’Association des Paramédics du Canada est une organisation professionnelle volontaire de praticiens en paramédecine au Canada. Ses missions est de fournir des soins de qualité pour le public grâce à un leadership dans l’avancement de la profession paramédicale. Pour plus d’informations, contactez Pierre Poirier au pierre.poirier@paramedic.ca ou visitez leur site Web à http://www.paramedic.ca/

Abacus Data Inc.

Nous offrons des capacités de recherche mondiale avec un fort accent sur le service à la clientèle, l’attention aux détails et un aperçu de la valeur ajoutée. Notre équipe combine l’expérience de notre président Bruce Anderson, un des cadres de recherche de pointe au Canada depuis deux décennies, avec l’énergie, la créativité et la recherche expertise du chef de la direction David Coletto, Ph.D. Pour plus d’informations, visitez notre site Web à http://www.abacusdata.ca/

Abacus PAC survey 2016
Le ministre Goodale s’adresse à la table ronde sur les indemnités d’accident de travail pour les agents de la sécurité publique

Déclaration du ministre Goodale en faveur des intervenants d’urgence

Ottawa, le 10 septembre 2016 – L’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, a fait la déclaration suivante aujourd’hui après avoir pris la parole à la réunion générale annuelle de l’Association Canadienne des Services d’Incendie Volontaire (ACSIV).

« Aujourd’hui, j’ai eu l’occasion d’exprimer ma profonde gratitude envers les pompiers volontaires pour le rôle essentiel qu’ils jouent dans la protection des Canadiens. Nous avons été témoins de la détermination et de la résilience de nos pompiers volontaires dans le cadre de la lutte contre les incendies de forêt à Fort McMurray ce printemps, leur engagement à l’égard de la fonction publique est remarquable.

Tous les premiers intervenants, y compris les pompiers, les policiers et les ambulanciers paramédicaux, doivent déployer d’inlassables efforts pour répondre aux urgences. Voilà pourquoi il est aussi important qu’ils puissent compter sur l’aide et le soutien dont ils ont besoin pour assurer leur santé et leur mieux-être. À cette fin, Sécurité publique Canada travaille avec le portefeuille de la santé afin d’élaborer un plan d’action national coordonné sur les troubles liés au stress post-traumatique pour soutenir les agents de la sécurité publique. Le plan ne fera pas que soutenir la santé et le mieux-être de la communauté de la sécurité publique : il contribuera aussi à la sécurité et à la résilience du Canada.

Les pompiers volontaires sont au cœur de l’intervention d’urgence et fournissent des ressources essentielles à tous les ordres de gouvernement : ils représentent le lien entre la communauté et les organisations municipales, provinciales, territoriales et fédérales en matière de prestation de services. Nous reconnaissons la contribution que les pompiers volontaires apportent aux travaux d’intervention d’urgence, c’est pourquoi nous sommes déterminés à bonifier les prestations d’indemnité versées aux agents de la sécurité publique et aux pompiers volontaires qui sont tués ou handicapés de manière permanente dans l’exercice de leurs fonctions. Cette initiative permettra d’offrir une certaine sécurité financière aux familles qui doivent composer avec la perte d’un être cher ou avec un évènement qui a changé leur vie à jamais.

De plus, le gouvernement du Canada a récemment renouvelé son programme de contribution au sein de l’Association internationale des pompiers (AIP) du Canada. L’initiative de formation sur les matières dangereuses est offerte à tous les pompiers, à la fois professionnels et bénévoles. Nous sommes fiers de continuer à travailler avec l’AIP à l’appui de cette initiative qui donne également aux premiers intervenants, y compris les pompiers volontaires, la capacité de réagir de façon sécuritaire et efficace aux incidents liés aux matières dangereuses.

J’aimerais profiter de l’occasion qui m’est offerte pour adresser mes plus sincères remerciements à tous les pompiers volontaires du Canada pour le travail important et courageux qu’ils accomplissent chaque jour. Vous servez la population sans hésitation et faites passer la sécurité d’autrui avant la vôtre et, pour cette raison, je tiens à vous remercier.

Suivez Sécurité publique Canada (@Sécurité_Canada) sur Twitter.

Pour de plus amples renseignements, visitez le site Web www.securitepublique.gc.ca.

Information :

Scott Bardsley
Bureau du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
613-998-5681

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
(613) 991-0657