Articles

Appel de candidatures – Ambulances St-Jean

Ambulance Saint-Jean, organisme international de secours et de santé présent dans 40 pays, est à la recherche de bénévoles pour assumer des fonctions d’encadrement et de soutien. Présent au Québec depuis 135 ans, Ambulance Saint-Jean contribue à la sécurité, à la santé et à la qualité de vie des citoyens par la formation et les services à la collectivité.

Chers paramédics, nous vous invitons à venir partager votre passion et vos compétences avec nos 1,100 bénévoles dans toutes les régions du Québec. Vous chercher à diversifier vos expériences, contribuer aux services dans votre communauté et collaborer avec d’autres bénévoles engagés, nous vous invitons à soumettre votre candidature afin de pourvoir les postes suivants :

Chef divisionnaire :

–          Gatineau (907)

–          Repentigny (883)

–          Place Bell

–          Centre Bell

–          Outremont (484)

–          Drummondville (158)

Capital humain : Officier de liaison 4 postes dont 1 anglophone

Formation : Coordonnateur provincial

Logistique :

–          Officier de liaison logistique : 2 postes

–          Officier de liaison télécommunication : 1 poste

Premiers secours :

–          Coordonnateur adjoint aux opérations

–          Coordonnateur adjoint à la planification

Sécurité civile :

–          Officier de liaison : 8 postes

Technologie de l’information : Coordonnateur provincial

Thérapie canine :

–          Coordonnateur au développement

–          Coordonnateur adjoint au développement

–          Coordonnateur à la planification

 

S.V.P. veuillez transmettre votre candidature (C.V. et lettre de motivation) au plus tard le vendredi, 16 novembre 2018 à 23h59 à l’adresse suivante nomination@qc.sja.ca

Assemblée générale annuelle de l’Association des Paramédics du Canada

C’est avec enthousiasme que la Corporation des Paramédics du Québec invite ses membres à l’assemblée générale annuelle de L’Association des Paramédics du Canada qui se tiendra à Montréal le 18 novembre prochain au Hilton Garden de l’Aéroport de Montréal.

La journée débutera à 09h00 a.m.

Tous les membres paramédics actifs de la CPQ auront l’opportunité d’assister au processus démocratique et aux décisions qui détermineront les enlignements importants de cette grande association de paramédics dont vous êtes membre.

C’est une rare chance de mieux connaître et créer des liens avec nos homologues Canadiens et connaître les grands enjeux qui nous touchent et feront l’actualité à l’échelle nationale

Nous vous attendons en grand nombre!

 

Annual General Meeting / Assemblée générale Annuelle

Montréal, Québec, Novembre 18 , 2018 09:00 hrs A.M.

Agenda/Horaire

Call of order/Ordre du jour

  1. President’s Report / Rapport du Président
  2. Executive Director Report /Rapport du directeur exécutif
  3. Treasurer’s Report /rapport du trésorier
  4. Bylaws and Resolutions / statuts et règlements
  5. Final Call for Nominations for Secretary/Treasurer/ rappel des mises en candidature pour le poste de secrétaire et trésorier
  6. Election of Secretary-Treasurer / Élection du poste de secrétaire – trésorier
  7. Chapter Reports/ Rapport des chapîtres
  8. Old Business / Ancien dossiers
  9. New Business / Nouveau dossiersà
    1. Strategic Plan renewal3 / renouvellement du plan stratégique
    2. Baccalaureate 2025 / Baccalauréat
  10. Adjournment / Fermeture d’assemblée

 

La Corporation des paramédics du Québec tient à collaborer avec les nouveaux ministres

BROSSARD, le 18 octobre 2018 — La Corporation des Paramédics du Québec (CPQ) souhaite féliciter les nouveaux élus nommés au conseil des ministres et plus particulièrement Mme Danielle McCann, ministre de la Santé et des Services sociaux , Mme Sonia LeBel, ministre de la Justice, M. Lionel Carmant, ministre délégué de la Santé et des Services sociaux et Mme Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants. La Corporation des paramédics du Québec tient à collaborer avec le nouveau gouvernement québécois de la Coalition avenir Québec et ces ministres pour la création d’un Ordre des paramédics du Québec.

Les paramédics, de vrais professionnels de la santé

La profession de paramédic n’a pas cessé d’évoluer au cours des dernières années. Désormais, ils sont de véritables spécialistes des interventions extrahospitalières. Les paramédics sont aptes à administrer plusieurs médicaments afin de soulager différents symptômes, cerner plus précisément les pathologies de leurs patients grâce à leurs compétences ainsi que d’accompagner professionnellement la population dans leur intégration au bon établissement de santé selon les besoins. L’ambulance est strictement un outil de travail, ils peuvent ainsi contribuer davantage au système de santé québécois sans ce véhicule.

Une meilleure protection du public

Il existe actuellement des mécanismes dans le domaine des soins préhospitaliers d’urgence qui sont déficients pour assurer convenablement la protection du public. De plus, ces intervenants sont appelés à demander des informations confidentielles aux bénéficiaires et aux professionnels de la santé dans le cadre de leur fonction. Or, ils ne sont pas assujettis convenablement au secret professionnel comme les autres membres d’ordre professionnel. Bref, le champ de pratique des paramédics s’agrandit et ils sont appelés à poser des gestes plus invasifs et plus risqués. Les paramédics de soins avancés notamment ont recours à une plus grande liberté quant à leur jugement clinique et dans leurs prises de décisions dans leur choix des soins et traitements pour le patient.

L’avenir des soins de santé

Les paramédics peuvent véritablement contribuer au désengorgement des urgences par l’implantation d’un programme de paramédecine communautaire. Ce projet prometteur pour l’avenir de la santé des Québécois permet d’offrir des soins à domicile de qualité et de manière proactive à la population plus vulnérable de recourir au réseau. Ils peuvent aussi évoluer au sein des entreprises privées afin de faire profiter leurs compétences à différents milieux et industries, par exemple : agriculture, foresterie, minière, divertissement, etc. Le Québec accuse un retard important par rapport à l’utilisation de ces professionnels en lien avec les services offerts à la population et de leur rôle  important en sécurité publique.

« Pour la Corporation des paramédics du Québec, il est important d’intégrer les paramédics aux démarches d’amélioration des soins de santé qui seront entreprises par le nouveau gouvernement de la Coalition avenir Québec. Nous désirons collaborer avec les différents acteurs du réseau en travaillant avec eux sur les différents enjeux qui touchent les services à la population. Nous sommes persuadés que les paramédics seront reconnus un jour à leur juste valeur et deviendront officiellement des professionnels de la santé » ajoute M. Francis Brisebois, vice-président de la Corporation des paramédics du Québec.

À propos de la Corporation des Paramédics du Québec

Fondée en 2015, la CPQ, organisme à but non lucratif, veut promouvoir la professionnalisation des paramédics du Québec. Elle valorise l’avancement de la profession des paramédics et le développement de leurs compétences en gardant au coeur de sa préoccupation l’éthique et l’intérêt du public.

livre paramédics empathiques

Lancement du livre « Paramédics empathiques : vous faites une différence! »

Pour célébrer cette Semaine des Paramédics et des soins préhospitaliers d’urgence, l’auteure Marie-France Cyr rend disponible un petit livre à petit prix : « Paramédics empathiques : vous faites une différence! »

C’est sa façon de vous remercier de faire une différence positive dans la vie de vos patients. Elle veut aussi vous faire patienter en attendant la sortie de ses livres plus volumineux (et en format papier) qui vous feront mieux connaître et reconnaître. Son livre numérique Kindle se lit en trois quarts d’heure. Il est disponible sur Amazon.ca. Si vous n’avez pas de liseuse Kindle, vous devrez télécharger gratuitement et installer la dernière version de Kindle sur votre appareil afin de le lire. (Apple Store, Google Play, ordinateur)

livre paramédics empathiques« Paramédics empathiques : vous faites une différence! » est offert durant la Semaine des paramédics et des soins préhospitaliers qui a lieu du 28 mai au 2 juin. L’auteure a été transportée trois fois en ambulance entre 2009 et 2018. Chaque fois, au moins un paramédic lui a donné de l’empathie, ce qui a fait une différence importante dans un moment de détresse. Elle a eu un coup de cœur pour ce travail stressant et les gens qui l’exercent, au point d’effectuer 120 heures de stages en ambulance aux quatre coins du Québec. Elle a expérimenté plusieurs trajets en 10-30, ces appels prioritaires effectués à toute vitesse avec sirène et gyrophares. Ce petit livre numérique est principalement destiné aux paramédics, empathiques ou non, pour les remercier d’être là pour leurs patients quand c’est urgent. L’auteure partage ce qu’elle a appris de Marshall Rosenberg, le père de la communication non-violente basée sur l’empathie. Les autres travailleurs de l’urgence et les professionnels de la santé pourront aussi en bénéficier. Le grand public curieux y apprendra les rudiments de l’empathie, ce besoin qui aide à guérir, rien de moins!

Le corps de ce livre qui se lit en trois quarts d’heure comprend cinq sections :
1)Une brève histoire de l’auteure en ambulance;
2)Comment donner de l’empathie;
3)La communication empathique dans les cas problématiques;
4)Le manque d’empathie de certains paramédics;
5)L’auto-empathie.

Ce petit livre vous fera beaucoup de bien, surtout si vous êtes un paramédic du Québec!

Paramédics sur la Colline 2018

Bilan de Paramédics sur la Colline 2018

L’Association des Paramédics du Canada a tenu son événement annuel de relation gouvernemental à Ottawa le 30 avril. Nous avons participé, avec plus de 50 paramédics des différents chapitres à travers le Canada, à la rencontre de plusieurs députés et sénateurs du parlement afin de discuter de quatre sujets importants:

  1. La paramédecine communautaire
  2. La santé mentale et le bien être
  3. Les opiacés
  4. La Fondation commémorative des paramédics canadiens

C’est un événement fantastique pour nos paramédics afin de discuter et prôner des différents sujets avec plus de 80 rencontres tout au long de la journée.

Les paramédics ont une journée complète qui comprend la participation à la période des questions à la Chambre des communes en tant qu’invité spécial dans la tribune du président. Le député de Scarborough-Sud-Ouest, Bill Blair, a accueilli l’Association des paramédics du Canada à la Chambre des communes en lisant la déclaration d’un député pour remercier les paramédics du Canada de leur service continu dans nos collectivités.

Cette journée complète de rencontres s’est terminée par une réception en soirée dans la magnifique salle Commonwealth de l’édifice du Centre.

Cette réception a été un succès retentissant avec plus de 150 personnes présentes. Les paramédics ont eu l’occasion de profiter de la compagnie de nombreux députés et sénateurs. Accompagnée de paramédics de partout au Canada ainsi que de la paramédic Tracy Faraday et de Max, sa chienne de thérapie paramédicale, nous avons montré la diversité de paramédics et tout ce que nous apportons aux collectivités partout au Canada.

Merci à tous les paramédics qui ont participé à cet événement réussi. Nous serons de retour sur la Colline l’an prochain pour faire de 2019 un événement encore plus grand.

Des photos de paramédics sur la colline peuvent être consultés ICI.

CSA

Nouvelle norme de l’Association canadienne de normalisation pour répondre aux besoins en santé et sécurité psychologiques de la communauté des paramédics – Une première au Canada

TORONTO, le 26 avril 2018 /CNW/ – Première du genre au Canada, une nouvelle norme en santé et sécurité psychologiques a été lancée pour répondre aux besoins précis des organismes de services paramédicaux – qui regroupent des travailleurs dont la contribution est essentielle à notre système de santé et parmi lesquels les taux de prévalence des maladies mentales sont les plus élevés au pays. L’honorable Kevin Daniel Flynn, ministre du Travail de l’Ontario, a annoncé l’adoption de la nouvelle Norme plus tôt ce matin, au quartier général des paramédicaux de la région d’Halton.

Les travailleurs des services paramédicaux affrontent quotidiennement des enjeux de santé et de sécurité uniques tels que le travail par quarts et les journées de travail prolongées, les périodes marquées par un grand stress psychologique ou des traumatismes, l’exposition à des maladies infectieuses ou contagieuses, ainsi que des milieux de travail exigeants, notamment des situations de violence, d’incendie ou d’explosion. Tous ces enjeux peuvent avoir une incidence sur leur santé et leur bien-être. Voilà un autre argument en faveur de l’élaboration de la Norme.

La Norme, commandée par l’Association des Paramédics du Canada (APC), élaborée par l’Association canadienne de normalisation (Groupe CSA), et financée par le Programme d’innovation pour la prévention, la santé et la sécurité au travail de l’Ontario, offre une orientation sectorielle précise pour la création et la préservation d’un milieu de travail sain et sécuritaire sur le plan psychologique. Plus précisément, elle aide les travailleurs paramédicaux et leurs employeurs à :

  • Faire de la sensibilisation relativement à la stigmatisation, l’auto-stigmatisation et le harcèlement liés aux maladies mentales;
  • Déterminer systématiquement les sources de stress et les risques psychologiques;
  • Examiner les changements et les mesures de lutte à mettre en application pour contrer ces risques.

La Norme repose sur les pratiques exemplaires et les travaux de recherche de pointe, ainsi que sur les principaux conseils et concepts de la Norme nationale du Canada sur la santé et la sécurité psychologiques en milieu de travail, élaborée en 2013, sous la direction de la Commission de la santé mentale du Canada (CSMC) et en collaboration avec le Bureau de normalisation du Québec et le Groupe CSA.

Cette Norme souple, unique et ciblée fait de l’Ontario un chef de file dans le domaine de la santé mentale et du mieux-être des premiers intervenants au Canada, comme à l’étranger.

Vous pouvez télécharger la Norme gratuitement ici : www.csagroup.org/paramedic-standard/.

Faits en bref

  • Il y a plus de 40 000 paramédicaux au Canada.1
  • Le diagnostic de troubles mentaux parmi le personnel du domaine de la sécurité publique est quatre fois plus élevé que celui de la population générale. Les paramédicaux, en particulier, sont plus susceptibles de vivre tous les types de troubles mentaux, excepté le trouble d’usage d’alcool, que certains employés d’autres domaines de la sécurité publique.2
  • Des recherches de la CSMC3 ont révélé que :
    • La maladie mentale est la principale cause d’invalidité au Canada, représentant près de 30 p. 100 des sinistres d’invalidité et 70 p. 100 des montants totaux.
    • Sur les 51 milliards de dollars du coût économiques attribué chaque année aux maladies mentales au Canada, une somme vertigineuse de 20 milliards découle de pertes en milieu de travail.
    • En améliorant la gestion de la santé mentale en milieu de travail, il est possible de réduire les pertes de productivité de près de 30 p. 100.
  • La Norme sur la santé et la sécurité psychologiques dans les organismes de services paramédics CSA Z1003.1, est financée par le Programme d’innovation pour la prévention, la santé et la sécurité au travail du gouvernement de l’Ontario.

Citations
« L’Association des Paramédics du Canada est heureuse de participer à cette importante initiative au profit de la communauté des paramédicaux. Au Canada, la communauté des paramédicaux est confrontée à des défis de taille en santé mentale. La Norme nationale sur la santé et la sécurité psychologiques dans les organismes de services paramédics favorise le maintien d’une bonne santé mentale ainsi que le traitement des maladies mentales. Cette Norme nationale d’application volontaire reconnaît que les individus ainsi que les organisations ont une mission positive. Nous remercions M. Flynn, ministre du Travail de l’Ontario, ainsi que le Programme d’innovation pour la prévention, la santé et la sécurité au travail de l’Ontario pour leur appui dans le cadre de ce travail d’envergure. »
 Pierre Poirier, directeur général, Association des Paramédics du Canada

« Le Groupe CSA est heureux de collaborer avec les communautés de la santé mentale et les paramédicaux sur cette Norme fondamentale. Grâce à notre approche consensuelle d’élaboration de normes reconnue, cette nouvelle norme sur la santé et la sécurité psychologiques intègre les pratiques exemplaires, les données probantes existantes ainsi que les points de vue d’une vaste gamme d’intervenants. Ce faisant, elle vise à proposer à la communauté des paramédicaux des solutions pratiques et applicables capables de soutenir leur santé mentale et leur bien-être. En fin de compte, l’objectif est de donner aux organismes de services paramédicaux les bons outils, afin qu’ils puissent assumer leur rôle très important au sein de notre système d’intervention d’urgence. »
 Mary Cianchetti, présidente des normes, Groupe CSA

« Aujourd’hui marque une étape importante dans le cheminement pour une meilleure santé et sécurité psychologiques en milieu de travail, particulièrement pour les organismes de services paramédicaux. Depuis son lancement il y a cinq ans, la Norme nationale du Canada sur la santé et la sécurité psychologiques en milieu de travail (la Norme) a été mise en œuvre par des centaines d’organisations au pays, à l’échelle de différents secteurs et industries. Je suis si heureuse de voir la communauté des paramédicaux adapter la Norme à leurs besoins précis, participer au processus et guider sa mise en œuvre. »
 Louise Bradley, présidente-directrice générale de la Commission de la santé mentale du Canada

Références
1 Association des Paramédics du Canada, délégation devant le Comité permanent de la sécurité publique et nationale, 2016, tiré du site Web : http://www.noscommunes.ca/DocumentViewer/fr/42-1/SECU/reunion-15/temoignages
2 Institut canadien de recherche et de traitement en sécurité publique, « Les symptômes du trouble mental chez le personnel de la sécurité publique au Canada« , Revue canadienne de psychiatrie, 2018, Vol. 63(1) 54-64
3 Commission de la santé mentale du Canada, Projet de recherche sous forme d’étude de cas, 2015, tiré du document : http://www.mentalhealthcommission.ca/sites/default/files/2017-03/case_study_research_project_findings_2017_fr.pdf

SOURCE Groupe CSA

Renseignements : Association des paramédics du Canada, Pierre Poirier, directeur général, 613 836-6581 | executive.director@paramedic.ca ; Groupe CSA, David Korvah, gestionnaire du service de marketing, (216) 524-4990 | david.korvah@csagroup.org ; Commission de la santé mentale du Canada, Hélène Côté, conseillère principale, Affaires publiques, 613 857-0840 | media@mentalhealthcommission.ca

Association des Paramédics du Canada

Dévoilement des récipiendaires 2018 des Prix d’excellence de l’APC

L’Association des Paramédics du Canada est fière d’annoncer les récipiendaires pour 2018 des Prix d’excellence de l’Association des Paramédics du Canada. Les prix seront présentés à Ottawa (Ontario) le 28 avril 2018. Nous félicitons les récipiendaires suivants et reconnaissons leur contribution exceptionnelle à la profession de paramédic, aux patients et aux communautés qu’ils servent:

Roger Duncalfe – Saskatchewan
Paramédic de l’année 2018 APC
Commandité par Crestline Coach

Kathy Reid-Soucy – Alberta
Prix d’excellence en éducation et formation 2018 APC
Commandité par Jones & Bartlett Learning

Olivier Roussin – Québec
Prix d’excellence en innovation et recherche 2018 APC
Commandité par l’Association des Paramédics du Canada

Alan Batt – Ontario
Prix d’excellence en leadership et bâtisseur de communauté 2018 APC
Commandité par MEDThree Insurance Group


Paramédic de l’année 2018 APC

Roger Duncalfe est un paramédic de soins avancés travaillant pour l’Autorité de la santé de la Saskatchewan à Melville, en Saskatchewan, un service dans une « petite ville » où les paramédics sont étroitement intégrés à l’hôpital. À la fois dans une ambulance et à l’hôpital, Roger est considéré comme un leader, un éducateur et un mentor dans sa communauté. M. Duncalfe est également caporal à la 16e Ambulance de campagne des Forces canadiennes. Roger équilibre son travail comme paramédic civil et son service militaire encore actif en prenant la plupart de ses vacances pour participer à des entraînements et des exercices militaires. L’année dernière, il a été déployé en Ukraine avec la ROTO 3 de l’opération UNIFIER. Roger est le type de professionnel qui incarne l’excellence dans sa pratique ainsi que dans la vie. Il est bien élevé, aimable et prêt à prendre le temps d’enrichir la vie des autres de toutes les façons possibles. Son approche de la médecine et des soins aux patients sert de modèle aux nombreux soldats, paramédics, infirmières et médecins qui le connaissent.

Le prix du Paramédic de l’année reconnaît un paramédic actif de première ligne qui a fait une contribution récente et considérable à la profession de paramédic. Plus précisément ;

  • Un service exceptionnel qui souligne et soulève le profil des paramédics ou de la paramédecine au niveau régional, national ou international.
  • Service exceptionnel à la profession de paramédic au Canada. Tel que, le perfectionnement de la profession paramédicale, l’amélioration du bien-être des paramédics, la promotion de l’héritage historique des paramédics canadiens ou la mémoire d’un paramédic passé ou décédé.
  • Service exceptionnel d’un paramédic lors d’une crise majeure ou d’un événement critique d’importance régionale, nationale ou internationale.

Prix d’excellence en éducation et formation 2018 APC

Kathy Reid-Soucy est la présidente des programmes de soins paramédicaux du Northern Lakes College, en Alberta, où elle gère et dirige les programmes paramédicaux à tous les niveaux. Mme Reid-Soucy a passé toute sa carrière dans les régions rurales de l’Alberta. Sa vision d’élargir l’éducation paramédicale dans les régions rurales de l’Alberta est directement liée à ses propres expériences. Reconnaissant les obstacles qui empêchent les paramédics de faire avancer leur carrière, Kathy s’efforce d’offrir un accès à l’éducation paramédicale à tous les étudiants sans devoir déménager dans un centre urbain pour suivre un programme paramédical. Kathy s’engage à s’assurer que les étudiants de ses programmes sont prêts pour la progression vers un diplôme reconnu de paramédic. Kathy a elle-même été une apprentie au cours de sa carrière en faisant progresser sa propre éducation en terminant récemment une maîtrise en soins infirmiers axée sur l’éducation.

Le prix d’excellence en éducation et formation reconnaît ceux qui ont apporté une contribution exceptionnelle à la formation et à l’éducation dans le domaine de la paramédecine. Par exemple ;

  • Identifier et cogiter avec succès une formation, un besoin éducatif ou une déficience de longue date.
  • Dépasser constamment les attentes pour dispenser et/ou développer des programmes de formation paramédicale.
  • Établir un nouveau programme novateur ou un modèle d’enseignement pour améliorer la formation paramédicale.

Prix d’excellence en innovation et recherche 2018 APC

Olivier Roussin est un leader paramédical depuis 1967. M. Roussin a commencé à bâtir sa réputation auprès d’Ambulance Joliette et est actuellement à Ambulance Saint-Gabriel. M. Roussin a toujours mis en œuvre des solutions innovatrices pour fournir des soins aux patients et améliorer la sécurité des paramédics. Il est reconnu comme le leader d’une entreprise de services préhospitaliers offrant des services paramédicaux allant au-delà des normes établies dans l’industrie. Une des innovations qu’Ambulance Saint-Gabriel est fière d’avoir développée est l’une des premières ambulances bariatriques dédiées, bien avant que les unités bariatriques soient courantes. L’adoption précoce de pratiques innovatrices par M. Roussin fait de lui un chef de file dans le domaine de la paramédecine.

Le prix d’excellence en innovation et recherche reconnait ceux qui ont apporté une contribution exceptionnelle dans le domaine de la recherche, de l’innovation ou ont résolu un problème ou exploité une opportunité qui a permis d’améliorer le domaine paramédical, le système ambulancier, la sécurité des paramédics ou d’élargir le rôle non traditionnel des paramédics. La « recherche » peut inclure les sciences naturelles et appliquées, les sciences sociales, les sciences humaines ou une discipline connexe. « L’innovation » peut impliquer de la technologie ou du matériel, mais peut également inclure des approches ou des techniques novatrices.

Prix d’excellence en leadership et bâtisseur communautaire 2018 APC

Alan Batt est un leader paramédic, éducateur et chercheur internationalement reconnu  dont la carrière s’étend sur neuf pays dans quatre continents. Alan est activement impliqué dans l’éducation des paramédics de tous les niveaux cliniques, dans les milieux professionnels et de l’enseignement supérieur. Les recherches d’Alan ont produit des études cliniques et éducatives primées et il a publié et présenté ces résultats à l’échelle internationale. Alan a un curriculum vitae étendu, ses points culminants actuels sont en tant que professeur paramédic au Collège Fanshawe, professeur auxiliaire adjoint au CQUniversity et vice-président du Collège professionnel des paramédics de l’Irlande. Alan a contribué à plusieurs revues, notamment comme éditeur du Irish Journal of Paramedicine et membre du comité de rédaction du Canadian Paramedicine. La carrière de M. Batt a permis d’établir des liens paramédicaux dans le monde entier, tout en faisant la promotion de l’éducation et de la recherche pour faire progresser le domaine de la paramédecine. Alan est actuellement candidat au doctorat à l’Université Monash.

Le prix d’excellence en leadership et bâtisseur communautaire reconnait ceux qui se sont distingués en tant que leaders ou défenseurs exceptionnels du domaine de la paramédecine ; régionalement, nationalement ou internationalement. À titre d’exemple, cela peut inclure, mais peut ne pas être nécessairement limité à :

  • Gestion exemplaire et capacité de motiver, entraînant des améliorations significatives au sein d’une unité, d’un groupe ou d’une organisation ciblée de paramédics.
  • Démontrer un leadership exceptionnel lors d’une crise majeure ou d’un événement inattendu.
  • Plaider en faveur d’un changement ou d’une mise en œuvre réussie d’une nouvelle initiative ou d’une politique qui a permis d’améliorer la pratique ou la réponse des paramédics.
  • Inspirer ou répandre une culture d’excellence dans le domaine paramédical, ce qui a permis de renforcer la pratique, la sécurité et l’efficacité.
  • Atteinte de l’excellence dans le développement et la prestation de programmes de prévention de la santé ou des initiatives similaires visant à promouvoir la sécurité publique et à réduire le besoin des services ambulanciers.
  • Défendre une cause qui fait progresser le profil de la profession paramédicale grâce à des partenariats avec d’autres intervenants et organisations partenaires.
  • Leadership qui fait progresser l’utilisation des paramédics dans des rôles non traditionnels.

À propos de l’Association des Paramédics du Canada

L’Association des Paramédics du Canada (ACP) est une organisation professionnelle bénévole de praticiens paramédicaux à travers le pays. L’APC compte des membres volontaires de plus de 20 000 membres paramédics, chacun appartenant à une section provinciale et/ou au Service médical royal canadien des Forces armées canadiennes. La vision de l’Association des paramédics du Canada est de faire reconnaître la paramédecine dans les soins de santé primaires. La mission de l’Association des paramédics du Canada est de fournir des soins de qualité au public en faisant preuve de leadership dans l’avancement de la profession paramédicale. L’association favorisera également la collégialité et défendra les intérêts professionnels des praticiens paramédicaux dans l’ensemble des domaines pratiques et politiques.

Récipiendaire québécois d’un Prix d’excellence des paramédics du Canada

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour diffusion immédiate

Prix d’excellence des paramédics du Canada 2018 :
Un récipiendaire québécois

BROSSARD, le 21 mars 2018 Nous dévoilons aujourd’hui qu’une des candidatures que nous avons soumises au comité national pour les Prix d’excellence de l’Association des paramédics du Canada a été choisie parmi plusieurs candidats au pays.

Le programme annuel de récompense de l’Association des paramédics du Canada (APC) reconnaît les personnes exceptionnelles qui font preuve du plus haut niveau d’engagement, de dévouement et de service envers la profession paramédicale au Canada. Nous sommes très heureux d’annoncer que M. Olivier Roussin, paramédic chevronné et propriétaire des Ambulances Saint-Gabriel, qui nous a été soumis par Mathieu Duranceau, a été sélectionné par le comité de sélection afin de recevoir le Prix d’excellence pour l’innovation et la recherche 2018 de l’Association des paramédics du Canada.

Le prix d’excellence pour l’innovation et la recherche devrait reconnaître ceux qui ont apporté une contribution exceptionnelle dans le domaine de la recherche, de l’innovation ou ont résolu un problème ou exploité une opportunité qui a permis d’améliorer le domaine paramédical, le système ambulancier, la sécurité des paramédics ou d’élargir le rôle non traditionnel des paramédics. La « recherche » peut inclure les sciences naturelles et appliquées, les sciences sociales, les sciences humaines ou une discipline connexe. « L’innovation » peut impliquer de la technologie ou du matériel, mais peut également inclure des approches ou des techniques novatrices.

Le prix sera décerné lors de la cérémonie de remise des prix de l’APC qui aura lieu à Ottawa, au Delta City Centre, le 28 avril à 18h.

En notre nom et de celui de l’Association des paramédics du Canada, nous félicitons le récipiendaire pour avoir été choisi pour ce prix parmi un groupe de candidats exceptionnels.

À propos de la Corporation des Paramédics du Québec
Fondée en 2015, la Corporation des Paramédics du Québec (CPQ) veut assurer la protection du public. À cet effet, la Corporation désire encadrer l’exercice de la profession, soutenir le développement des compétences des paramédics et favoriser la qualité des soins. Elle valorise également la profession de paramédic dans l’intérêt du public.

À propos de l’Association des paramédics du Canada
L’Association des paramédics du Canada (APC) regroupe plus de 20 000 paramédics d’un océan à l’autre. L’Association est une organisation nationale de praticiens préhospitaliers qui existe pour promouvoir la qualité et les soins professionnels aux patients grâce à des relations avec des organisations ayant des intérêts similaires. La protection du public et le développement de la profession dans l’intérêt public constituent son fondement.

– 30 –

Renseignements :
Monsieur Patrick Dufresne
Président du conseil d’administration
438 238-3011, poste 1
communications@paramedic.quebec

Olivier Roussin, récipiendaire 2018 du Prix d'excellence en innovation et recherche

Olivier Roussin, récipiendaire 2018 du Prix d’excellence en innovation et recherche

2018-03-21_Recipiendaire-quebecois-prix-excellence-paramedics-Canana

(DERNIER RAPPEL) Appel de candidatures – Programme de prix de l’excellence 2018

DATE LIMITE: 31 JANVIER 2018

L’Association des Paramédics du Canada a développé un programme de récompense afin de reconnaitre des paramédics canadiens d’exception et les partenaires du domaine préhospitalier au niveau national. La présentation des récompenses aura lieu durant l’édition 2018 des Paramédics sur la Colline à Ottawa.

Il y a quatre catégories de récompenses:

  • Paramédic de l’année
  • Prix ​​d’excellence en éducation et en formation
  • Prix ​​d’excellence pour l’innovation et la recherche
  • Prix ​​d’excellence pour le leadership et bâtisseur communautaire

La description et les critères de sélection sont ci-joints. Ils sont ouverts à tous les paramédics ou partenaires du domaine préhospitalier tel qu’indiqué dans chacune des récompenses. Chaque chapitre de l’APC transmettra une liste de candidats au comité national des récompenses pour être évalué.

Veuillez considérer de mettre en candidature des paramédics ou partenaires d’exception en remplissant le formulaire de candidature et de le soumettre à votre chapitre provincial, info@paramedic.quebec. Les candidatures seront acceptées jusqu’au 31 janvier 2018.

Liste de vérification pour les candidatures

  • Formulaire de candidature complété et signé par le proposant.
  • Une lettre structurée en paragraphe de 500 mots, décrivant pourquoi la personne candidate doit être considérée pour la récompense désignée.
  • Deux lettres de soutien provenant de personnes autres que le proposant, n’excédant pas 2 pages.
  • Jusqu’à 3 pages (OPTIONNEL) de points ou textes qui soulignent les faits saillants de la carrière du candidat. Sa formation, ses publications et ses récompenses peuvent être incluses pour enrichir la candidature. Une attention est portée au portrait global de la carrière du candidat.

Veuillez soumettre vos candidatures à votre chapitre provincial au plus tard le 31 janvier 2018.

Télécharger le formulaire de candidature (Français) (English)
Télécharger le document d’information (Français) (English)


Association des Paramédics du Canada – Paramédic de l’année

Le prix du Paramédic de l’année reconnaît un paramédic actif de première ligne qui a fait une contribution récente et considérable à la profession de paramédic. Plus précisément ;

  • Un service exceptionnel qui souligne et soulève le profil des paramédics ou de la paramédecine au niveau régional, national ou international.
  • Service exceptionnel à la profession de paramédic au Canada. Tel que, le perfectionnement de la profession paramédicale, l’amélioration du bien-être des paramédics, la promotion de l’héritage historique des paramédics canadiens ou la mémoire d’un paramédic passé ou décédé.
  • Service exceptionnel d’un paramédic lors d’une crise majeure ou d’un événement critique d’importance régionale, nationale ou internationale.

Le « service exceptionnel » peut inclure un large éventail d’activités, telles que la réponse ou la coordination des incidents de première ligne ; sensibilisation et communication au public ; engagement et soutien aux organisations paramédicales ; service bénévole auprès d’organismes, initiatives ou projets majeurs liés au paramédical ; la littérature, film ou d’autres publications paramédicales ; et beaucoup d’autres possibilités. Il faut souligner que les exemples fournis sont destinés uniquement à des balises générales et ne sont pas limités ou exhaustifs. Le « service exceptionnel » peut être fait à une (ou plusieurs) organisation paramédicale, à ​​une institution d’enseignement, dans les Forces canadiennes ou à toute forme d’organisation régionale, nationale ou internationale de catastrophe, de sauvetage ou d’aide humanitaire, à condition que la contribution représente à la fois le Canada et la profession de paramédic.

Le prix est destiné à reconnaître une contribution récente qui a été faite au cours des 2 dernières années, mais pourrait inclure un projet à long terme ou en cours qui a été achevé ou atteint une étape importante dans les 2 ans. Bien qu’il ne s’agisse pas d’un prix de réussite d’une vie, le comité de sélection envisagera de considérer l’information qui pourrait aider à mettre l’accent sur l’importance des réalisations de l’individu. En raison de l’importance de cette récompense, elle devra être décernée à un paramédic qui a un dossier de service exemplaire.

  • Le récipiendaire peut être à temps plein, à temps partiel, bénévole, étudiant ou retraité.
  • Le récipiendaire doit être un « paramédic », tel que défini par les exigences académiques et professionnelles de chaque chapitre. (C.-à-d. PSP, PSA, etc.)
  • Le récipiendaire n’est pas requis d’être un membre actif d’un chapitre.
  • Bien que ce ne soit pas un prix commémoratif, à la discrétion du comité national des prix de l’APC, les nominations posthumes peuvent être considérées.

Association des Paramédics du Canada – Prix d’excellence en éducation et en formation

Le prix d’excellence en éducation et en formation reconnaît ceux qui ont apporté une contribution exceptionnelle à la formation et à l’éducation dans le domaine de la paramédecine. Par exemple ;

  • Identifier et cogiter avec succès une formation, un besoin éducatif ou une déficience de longue date.
  • Dépasser constamment les attentes pour dispenser et/ou développer des programmes de formation paramédicale.
  • Établir un programme nouveau, novateur ou un modèle d’enseignement pour améliorer la formation paramédicale.

La candidature doit mettre en évidence la qualité spéciale ou exceptionnelle de l’initiative en formation ou en éducation, ce qui fait du candidat un aspirant au prix d’excellence de l’APC. Il faut souligner que les exemples fournis sont destinés uniquement à des balises générales et ne sont pas limités ou exhaustifs. La « contribution exceptionnelle » peut avoir été accomplie à une (ou plusieurs) organisation paramédicale, à ​​une institution d’enseignement, dans les Forces canadiennes ou à toute forme d’organisation régionale, nationale ou internationale qui contribue à l’avancement de la paramédecine ou de soins à l’extérieur d’un l’hôpital et qui a un lien avec le Canada et la paramédecine canadienne. Le comité de sélection examinera les autres réalisations en lien avec la paramédecine et les informations à l’appui qui pourraient aider à mettre l’accent sur l’importance de la contribution de l’individu à la paramédecine. En raison de l’importance de cette récompense, elle devra être décernée à un éducateur paramédical qui a un dossier de service exemplaire.

  • Le récipiendaire peut être à temps plein, à temps partiel, bénévole ou retraité.
  • Le récipiendaire doit être impliqué dans l’enseignement ou la formation des « paramédics » ou d’autres fournisseurs de soins médicaux désignés hors hôpital.
  • Le récipiendaire n’est pas requis d’être un paramédic en règle.
  • Le récipiendaire n’est pas requis d’être membre d’un chapitre.
  • Bien qu’il ne soit pas un prix de groupe, à la discrétion du comité national des prix de l’APC, celui-ci peut être attribué à un petit groupe ou à une équipe.
  • Les nominations posthumes ne sont pas acceptées pour ce prix. 

Association des Paramédics du Canada – Prix d’excellence pour l’innovation et la recherche

Le prix d’excellence pour l’innovation et la recherche devrait reconnaître ceux qui ont apporté une contribution exceptionnelle dans le domaine de la recherche, de l’innovation ou ont résolu un problème ou exploité une opportunité qui a permis d’améliorer le domaine paramédical, le système ambulancier, la sécurité des paramédics ou d’élargir le rôle non traditionnel des paramédics. La « recherche » peut inclure les sciences naturelles et appliquées, les sciences sociales, les sciences humaines ou une discipline connexe. « L’innovation » peut impliquer de la technologie ou du matériel, mais peut également inclure des approches ou des techniques novatrices. Les exemples peuvent inclure :

  • Atteindre l’excellence dans le développement d’une nouvelle technologie ou améliorée qui promet de parfaire la pratique des paramédics, la réponse du système ambulancier, la sécurité ou la prestation de soins par les paramédics.
  • Contribution significative à l’ensemble des connaissances directement liées au domaine de la paramédecine ou des soins médicaux hors hôpital.
  • Collaborer à l’échelle nationale ou internationale dans le cadre d’une initiative de recherche qui peut fournir des directives importantes aux systèmes ambulancier, aux politiques ou aux pratiques.
  • Élaborer un modèle pratique pour surmonter les barrières organisationnelles et améliorer l’interopérabilité des systèmes ambulanciers ou autres intervenants.
  • Mise en application de nouvelles technologies ou déjà existantes de manière innovante, pour améliorer la prestation des soins paramédicaux.
  • Mettre en place de nouvelles pratiques ou processus qui ont créé un impact positif sur la paramédecine au Canada.
  • Construire ou développer un nouveau système qui utilise les paramédics dans des rôles paramédicaux non traditionnels.

La candidature doit mettre en évidence la qualité spéciale ou exceptionnelle de la recherche ou de l’innovation, ce qui fait du candidat un aspirant au prix d’excellence de l’APC. Il faut souligner que les exemples fournis sont destinés uniquement à des balises générales et ne sont pas limités ou exhaustifs. La « contribution exceptionnelle » peut avoir être accomplie à une (ou plusieurs) organisation paramédicale, à ​​une institution d’enseignement, dans les Forces canadiennes ou à toute forme d’organisation régionale, nationale ou internationale de soins paramédicaux ou hors hôpital et qui a un lien avec le Canada et la paramédecine canadienne. Le comité de sélection examinera les autres réalisations paramédicales et les informations à l’appui qui pourraient aider à mettre l’accent sur l’importance de la contribution de l’individu à la paramédecine. En raison de l’importance de cette récompense, elle devra être décernée à un paramédic qui a un dossier de service exemplaire.

  • Le récipiendaire peut être à temps plein, à temps partiel, bénévole ou retraité.
  • Le récipiendaire n’est pas requis d’être un paramédic en règle.
  • Le récipiendaire n’est pas requis d’être membre d’un chapitre.
  • Bien qu’il ne soit pas un prix de groupe, à la discrétion du comité national des prix de l’APC, celui-ci peut être attribué à un petit groupe ou à une équipe.
  • Les nominations posthumes ne sont pas acceptées pour ce prix.

Association des Paramédics du Canada – Prix d’excellence pour le leadership et bâtisseur communautaire

Le prix pour le leadership et bâtisseur communautaire devrait reconnaître ceux qui se sont distingués en tant que leaders ou défenseurs exceptionnels du domaine de la paramédecine ; régionalement, nationalement ou internationalement. À titre d’exemple, cela peut inclure, mais peut ne pas être nécessairement limité à :

  • Gestion exemplaire et capacité de motiver, entrainant des améliorations significatives au sein d’une unité, d’un groupe ou d’une organisation ciblée de paramédics.
  • Démontrer un leadership exceptionnel lors d’une crise majeure ou d’un événement inattendu.
  • Plaider en faveur d’un changement ou d’une mise en œuvre réussie d’une nouvelle initiative ou d’une politique qui a permis d’améliorer la pratique ou la réponse des paramédics.
  • Inspirer ou répandre une culture d’excellence dans le domaine paramédical, ce qui a permis de renforcer la pratique, la sécurité et l’efficacité.
  • Atteinte de l’excellence dans le développement et la prestation de programmes de prévention de la santé ou des initiatives similaires visant à promouvoir la sécurité publique et à réduire le besoin des services ambulanciers.
  • Défendre une cause qui fait progresser le profil de la profession paramédicale grâce à des partenariats avec d’autres intervenants et organisations partenaires.
  • Leadership qui fait progresser l’utilisation des paramédics dans des rôles non traditionnels.

La candidature doit mettre en évidence la qualité spéciale ou exceptionnelle du leadership exercé par l’individu, ce qui fait du candidat un aspirant au prix d’excellence de l’APC. Il faut souligner que les exemples fournis sont destinés uniquement à des balises générales et ne sont pas limités ou exhaustifs. La « contribution exceptionnelle » peut avoir être accomplie à une (ou plusieurs) organisation paramédicale, à ​​une institution d’enseignement, dans les Forces canadiennes ou à toute forme d’organisation régionale, nationale ou internationale de soins paramédicaux ou hors hôpital et qui a un lien avec le Canada et la paramédecine canadienne. Le comité de sélection examinera les autres réalisations paramédicales et les informations à l’appui qui pourraient aider à mettre l’accent sur l’importance de la contribution de l’individu à la paramédecine. En raison de l’importance de cette récompense, elle devra être décernée à un paramédic leader qui a un dossier de service exemplaire.

  • Le récipiendaire peut être à temps plein, à temps partiel, bénévole ou retraité.
  • Le récipiendaire doit être un « paramédic », tel que défini par les exigences académiques et professionnelles de chaque chapitre. (C.-à-d. PSP, PSA, etc.), bien que des exceptions spéciales puissent être considérées à la discrétion du comité national des prix de l’APC.
  • Le récipiendaire n’est pas requis d’être membre d’un chapitre.
  • Bien qu’il ne soit pas un prix de groupe, à la discrétion du comité national des prix de l’APC, celui-ci peut être attribué à un petit groupe ou à une équipe.
  • Bien que ce ne soit pas un prix commémoratif, à la discrétion du comité national des prix de l’APC, les nominations posthumes peuvent être considérées.
Association des Paramédics du Canada

(DERNIER RAPPEL) Appel de candidatures – Programme de prix de l’excellence 2018

L’Association des Paramédics du Canada a développé un programme de récompense afin de reconnaitre des paramédics canadiens d’exception et les partenaires du domaine préhospitalier au niveau national. La présentation des récompenses aura lieu durant l’édition 2018 des Paramédics sur la Colline à Ottawa.

Il y a quatre catégories de récompenses:

  • Paramédic de l’année
  • Prix ​​d’excellence en éducation et en formation
  • Prix ​​d’excellence pour l’innovation et la recherche
  • Prix ​​d’excellence pour le leadership et bâtisseur communautaire

La description et les critères de sélection sont ci-joints. Ils sont ouverts à tous les paramédics ou partenaires du domaine préhospitalier tel qu’indiqué dans chacune des récompenses. Chaque chapitre de l’APC transmettra une liste de candidats au comité national des récompenses pour être évalué.

Veuillez considérer de mettre en candidature des paramédics ou partenaires d’exception en remplissant le formulaire de candidature et de le soumettre à votre chapitre provincial, info@paramedic.quebec. Les candidatures seront acceptées jusqu’au 31 janvier 2018.

Liste de vérification pour les candidatures

  • Formulaire de candidature complété et signé par le proposant.
  • Une lettre structurée en paragraphe de 500 mots, décrivant pourquoi la personne candidate doit être considérée pour la récompense désignée.
  • Deux lettres de soutien provenant de personnes autres que le proposant, n’excédant pas 2 pages.
  • Jusqu’à 3 pages (OPTIONNEL) de points ou textes qui soulignent les faits saillants de la carrière du candidat. Sa formation, ses publications et ses récompenses peuvent être incluses pour enrichir la candidature. Une attention est portée au portrait global de la carrière du candidat.

Veuillez soumettre vos candidatures à votre chapitre provincial au plus tard le 31 janvier 2018.

Télécharger le formulaire de candidature (Français) (English)
Télécharger le document d’information (Français) (English)


Association des Paramédics du Canada – Paramédic de l’année

Le prix du Paramédic de l’année reconnaît un paramédic actif de première ligne qui a fait une contribution récente et considérable à la profession de paramédic. Plus précisément ;

  • Un service exceptionnel qui souligne et soulève le profil des paramédics ou de la paramédecine au niveau régional, national ou international.
  • Service exceptionnel à la profession de paramédic au Canada. Tel que, le perfectionnement de la profession paramédicale, l’amélioration du bien-être des paramédics, la promotion de l’héritage historique des paramédics canadiens ou la mémoire d’un paramédic passé ou décédé.
  • Service exceptionnel d’un paramédic lors d’une crise majeure ou d’un événement critique d’importance régionale, nationale ou internationale.

Le « service exceptionnel » peut inclure un large éventail d’activités, telles que la réponse ou la coordination des incidents de première ligne ; sensibilisation et communication au public ; engagement et soutien aux organisations paramédicales ; service bénévole auprès d’organismes, initiatives ou projets majeurs liés au paramédical ; la littérature, film ou d’autres publications paramédicales ; et beaucoup d’autres possibilités. Il faut souligner que les exemples fournis sont destinés uniquement à des balises générales et ne sont pas limités ou exhaustifs. Le « service exceptionnel » peut être fait à une (ou plusieurs) organisation paramédicale, à ​​une institution d’enseignement, dans les Forces canadiennes ou à toute forme d’organisation régionale, nationale ou internationale de catastrophe, de sauvetage ou d’aide humanitaire, à condition que la contribution représente à la fois le Canada et la profession de paramédic.

Le prix est destiné à reconnaître une contribution récente qui a été faite au cours des 2 dernières années, mais pourrait inclure un projet à long terme ou en cours qui a été achevé ou atteint une étape importante dans les 2 ans. Bien qu’il ne s’agisse pas d’un prix de réussite d’une vie, le comité de sélection envisagera de considérer l’information qui pourrait aider à mettre l’accent sur l’importance des réalisations de l’individu. En raison de l’importance de cette récompense, elle devra être décernée à un paramédic qui a un dossier de service exemplaire.

  • Le récipiendaire peut être à temps plein, à temps partiel, bénévole, étudiant ou retraité.
  • Le récipiendaire doit être un « paramédic », tel que défini par les exigences académiques et professionnelles de chaque chapitre. (C.-à-d. PSP, PSA, etc.)
  • Le récipiendaire n’est pas requis d’être un membre actif d’un chapitre.
  • Bien que ce ne soit pas un prix commémoratif, à la discrétion du comité national des prix de l’APC, les nominations posthumes peuvent être considérées.

Association des Paramédics du Canada – Prix d’excellence en éducation et en formation

Le prix d’excellence en éducation et en formation reconnaît ceux qui ont apporté une contribution exceptionnelle à la formation et à l’éducation dans le domaine de la paramédecine. Par exemple ;

  • Identifier et cogiter avec succès une formation, un besoin éducatif ou une déficience de longue date.
  • Dépasser constamment les attentes pour dispenser et/ou développer des programmes de formation paramédicale.
  • Établir un programme nouveau, novateur ou un modèle d’enseignement pour améliorer la formation paramédicale.

La candidature doit mettre en évidence la qualité spéciale ou exceptionnelle de l’initiative en formation ou en éducation, ce qui fait du candidat un aspirant au prix d’excellence de l’APC. Il faut souligner que les exemples fournis sont destinés uniquement à des balises générales et ne sont pas limités ou exhaustifs. La « contribution exceptionnelle » peut avoir été accomplie à une (ou plusieurs) organisation paramédicale, à ​​une institution d’enseignement, dans les Forces canadiennes ou à toute forme d’organisation régionale, nationale ou internationale qui contribue à l’avancement de la paramédecine ou de soins à l’extérieur d’un l’hôpital et qui a un lien avec le Canada et la paramédecine canadienne. Le comité de sélection examinera les autres réalisations en lien avec la paramédecine et les informations à l’appui qui pourraient aider à mettre l’accent sur l’importance de la contribution de l’individu à la paramédecine. En raison de l’importance de cette récompense, elle devra être décernée à un éducateur paramédical qui a un dossier de service exemplaire.

  • Le récipiendaire peut être à temps plein, à temps partiel, bénévole ou retraité.
  • Le récipiendaire doit être impliqué dans l’enseignement ou la formation des « paramédics » ou d’autres fournisseurs de soins médicaux désignés hors hôpital.
  • Le récipiendaire n’est pas requis d’être un paramédic en règle.
  • Le récipiendaire n’est pas requis d’être membre d’un chapitre.
  • Bien qu’il ne soit pas un prix de groupe, à la discrétion du comité national des prix de l’APC, celui-ci peut être attribué à un petit groupe ou à une équipe.
  • Les nominations posthumes ne sont pas acceptées pour ce prix. 

Association des Paramédics du Canada – Prix d’excellence pour l’innovation et la recherche

Le prix d’excellence pour l’innovation et la recherche devrait reconnaître ceux qui ont apporté une contribution exceptionnelle dans le domaine de la recherche, de l’innovation ou ont résolu un problème ou exploité une opportunité qui a permis d’améliorer le domaine paramédical, le système ambulancier, la sécurité des paramédics ou d’élargir le rôle non traditionnel des paramédics. La « recherche » peut inclure les sciences naturelles et appliquées, les sciences sociales, les sciences humaines ou une discipline connexe. « L’innovation » peut impliquer de la technologie ou du matériel, mais peut également inclure des approches ou des techniques novatrices. Les exemples peuvent inclure :

  • Atteindre l’excellence dans le développement d’une nouvelle technologie ou améliorée qui promet de parfaire la pratique des paramédics, la réponse du système ambulancier, la sécurité ou la prestation de soins par les paramédics.
  • Contribution significative à l’ensemble des connaissances directement liées au domaine de la paramédecine ou des soins médicaux hors hôpital.
  • Collaborer à l’échelle nationale ou internationale dans le cadre d’une initiative de recherche qui peut fournir des directives importantes aux systèmes ambulancier, aux politiques ou aux pratiques.
  • Élaborer un modèle pratique pour surmonter les barrières organisationnelles et améliorer l’interopérabilité des systèmes ambulanciers ou autres intervenants.
  • Mise en application de nouvelles technologies ou déjà existantes de manière innovante, pour améliorer la prestation des soins paramédicaux.
  • Mettre en place de nouvelles pratiques ou processus qui ont créé un impact positif sur la paramédecine au Canada.
  • Construire ou développer un nouveau système qui utilise les paramédics dans des rôles paramédicaux non traditionnels.

La candidature doit mettre en évidence la qualité spéciale ou exceptionnelle de la recherche ou de l’innovation, ce qui fait du candidat un aspirant au prix d’excellence de l’APC. Il faut souligner que les exemples fournis sont destinés uniquement à des balises générales et ne sont pas limités ou exhaustifs. La « contribution exceptionnelle » peut avoir être accomplie à une (ou plusieurs) organisation paramédicale, à ​​une institution d’enseignement, dans les Forces canadiennes ou à toute forme d’organisation régionale, nationale ou internationale de soins paramédicaux ou hors hôpital et qui a un lien avec le Canada et la paramédecine canadienne. Le comité de sélection examinera les autres réalisations paramédicales et les informations à l’appui qui pourraient aider à mettre l’accent sur l’importance de la contribution de l’individu à la paramédecine. En raison de l’importance de cette récompense, elle devra être décernée à un paramédic qui a un dossier de service exemplaire.

  • Le récipiendaire peut être à temps plein, à temps partiel, bénévole ou retraité.
  • Le récipiendaire n’est pas requis d’être un paramédic en règle.
  • Le récipiendaire n’est pas requis d’être membre d’un chapitre.
  • Bien qu’il ne soit pas un prix de groupe, à la discrétion du comité national des prix de l’APC, celui-ci peut être attribué à un petit groupe ou à une équipe.
  • Les nominations posthumes ne sont pas acceptées pour ce prix.

Association des Paramédics du Canada – Prix d’excellence pour le leadership et bâtisseur communautaire

Le prix pour le leadership et bâtisseur communautaire devrait reconnaître ceux qui se sont distingués en tant que leaders ou défenseurs exceptionnels du domaine de la paramédecine ; régionalement, nationalement ou internationalement. À titre d’exemple, cela peut inclure, mais peut ne pas être nécessairement limité à :

  • Gestion exemplaire et capacité de motiver, entrainant des améliorations significatives au sein d’une unité, d’un groupe ou d’une organisation ciblée de paramédics.
  • Démontrer un leadership exceptionnel lors d’une crise majeure ou d’un événement inattendu.
  • Plaider en faveur d’un changement ou d’une mise en œuvre réussie d’une nouvelle initiative ou d’une politique qui a permis d’améliorer la pratique ou la réponse des paramédics.
  • Inspirer ou répandre une culture d’excellence dans le domaine paramédical, ce qui a permis de renforcer la pratique, la sécurité et l’efficacité.
  • Atteinte de l’excellence dans le développement et la prestation de programmes de prévention de la santé ou des initiatives similaires visant à promouvoir la sécurité publique et à réduire le besoin des services ambulanciers.
  • Défendre une cause qui fait progresser le profil de la profession paramédicale grâce à des partenariats avec d’autres intervenants et organisations partenaires.
  • Leadership qui fait progresser l’utilisation des paramédics dans des rôles non traditionnels.

La candidature doit mettre en évidence la qualité spéciale ou exceptionnelle du leadership exercé par l’individu, ce qui fait du candidat un aspirant au prix d’excellence de l’APC. Il faut souligner que les exemples fournis sont destinés uniquement à des balises générales et ne sont pas limités ou exhaustifs. La « contribution exceptionnelle » peut avoir être accomplie à une (ou plusieurs) organisation paramédicale, à ​​une institution d’enseignement, dans les Forces canadiennes ou à toute forme d’organisation régionale, nationale ou internationale de soins paramédicaux ou hors hôpital et qui a un lien avec le Canada et la paramédecine canadienne. Le comité de sélection examinera les autres réalisations paramédicales et les informations à l’appui qui pourraient aider à mettre l’accent sur l’importance de la contribution de l’individu à la paramédecine. En raison de l’importance de cette récompense, elle devra être décernée à un paramédic leader qui a un dossier de service exemplaire.

  • Le récipiendaire peut être à temps plein, à temps partiel, bénévole ou retraité.
  • Le récipiendaire doit être un « paramédic », tel que défini par les exigences académiques et professionnelles de chaque chapitre. (C.-à-d. PSP, PSA, etc.), bien que des exceptions spéciales puissent être considérées à la discrétion du comité national des prix de l’APC.
  • Le récipiendaire n’est pas requis d’être membre d’un chapitre.
  • Bien qu’il ne soit pas un prix de groupe, à la discrétion du comité national des prix de l’APC, celui-ci peut être attribué à un petit groupe ou à une équipe.
  • Bien que ce ne soit pas un prix commémoratif, à la discrétion du comité national des prix de l’APC, les nominations posthumes peuvent être considérées.