Articles

Corporation des Paramédics du Québec

Démission de la directrice médicale nationale des services préhospitaliers d’urgence

COMMUNIQUÉ

 

BROSSARD, le 20 juillet 2018 — La Corporation des Paramédics du Québec (CPQ) a pris acte le 18 juillet dernier de la lettre de démission de la directrice médicale nationale des services préhospitaliers d’urgence, Dre Collette Lachaîne.

Dans un message envoyé au MSSS, aux directeurs médicaux régionaux et aux différents CISSS et CIUSSS de la province, Dre Lachaîne annonce son départ devenant effectif le 19 août 2018. Elle explique son départ par son intention à retrouver sa pratique médicale à temps plein, et ce, dès l’automne.

Elle a contribué au développement du champ de pratique des paramédics du Québec. Par son programme visant l’excellence, elle aura apporté une structure clinique nouvelle et nécessaire au système préhospitalier. Elle nous laisse en héritage un système basé, aujourd’hui, sur les évidences cliniques, les avancés médicales et la littérature probante.

La Corporation des Paramédics du Québec remercie Dre Lachaîne pour son apport au service préhospitalier québécois. Aussi, nous lui souhaitons toute la sérénité qu’elle mentionne vouloir retrouver à l’avenir.

Nous offrons notre entière collaboration au ministère afin de travailler conjointement sur un ensemble de dossiers, dont celui de la professionnalisation des paramédics du Québec. Nous sommes convaincus que les paramédics sont prêts à prendre en charge la protection du public par la création d’un ordre professionnel. Le nombre grandissant de paramédics à joindre notre association indique également que ceux-ci partagent cette forte conviction.

En terminant, rappelons que les paramédics du Québec ont toujours eu le patient au cœur de leurs préoccupations professionnelles. Les paramédics sont les seuls réels experts de leur domaine et auront encore et toujours la protection du public comme seul réel objectif.

 

À propos de la Corporation des Paramédics du Québec

Fondée en 2015, la CPQ veut assurer la protection du public. À cet effet, elle désire encadrer l’exercice de la profession, soutenir le développement des compétences des paramédics et favoriser la qualité des soins. Elle valorise également la profession de paramédic dans l’intérêt du public.

20180719 – Communiqué – Démission de la directrice nationale des SPU

20180719 - Communiqué - Démission de la directrice nationale des SPU

28,2 M$ pour améliorer les services préhospitaliers d’urgence

QUÉBEC, le 29 nov. 2017 /CNW Telbec/ – Afin d’améliorer l’efficacité des services préhospitaliers d’urgence, le ministre de la Santé et des Services sociaux, monsieur Gaétan Barrette, a annoncé aujourd’hui un investissement de 28,2 M$ pour le rehaussement des services ambulanciers. Ainsi, 22 véhicules supplémentaires seront mis à la disposition de la population, représentant 133 000 heures de service. De plus, 9 horaires de faction seront convertis en horaire à l’heure.

Ces investissements s’ajoutent à l’annonce faite au mois d’octobre aux entreprises ambulancières de la conversion de 12 horaires de faction en horaire à l’heure, soit un ajout de 9,6 M$.

Citation :

« Au courant des derniers mois, nous avons fait des pas importants dans notre négociation avec les entreprises ambulancières. Nous avons aussi bonifié nos analyses des besoins en termes d’ambulances et de transformation d’horaire de faction en horaire à l’heure. Aujourd’hui, nous ajustons la prestation des services ambulanciers au regard des nouvelles analyses. Nous sommes confiants que ces ajouts permettront aux compagnies ambulancières d’en arriver à des ententes avec leurs employés. Des rencontres auront lieu dans les prochaines heures. Ce conflit a assez duré. »

Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux

Faits saillants :

Ces ajouts sont répartis dans plusieurs régions :

 

Région

Zone de prise en charge

Ajout d’heures de service

Ajout de véhicules

06 et 13 – Montréal et Laval

Montréal et Laval

77 641

10

03 Québec

Québec métro

23 777

4

16 Montérégie

Longueuil métro

10 011

3

07 Outaouais

Gatineau métro

8 760

1

16 Montérégie

Valleyfield

5 214

2

16 Montérégie

Varennes-Beloeil

7 509

2

 

Les conversions d’horaires de faction annoncées aujourd’hui touchent les zones suivantes : Saint-Paulin, Lotbinière, Waterloo, Louiseville, Saint-André-Avellin, Gracefield, Maniwaki, Grenville et Lacolle.

Celles annoncées en octobre touchaient Rouyn-Noranda (2), Val-d’Or (2), Cowansville, Thetford Mines, Sept-Îles, Baie-Comeau, Ormstown (2), Oka et Saint-Pamphile.

Le montant de 28,2 M$ permettra aussi d’implanter un système d’information plus efficace pour regrouper les données de tous les véhicules ambulanciers et faire des analyses approfondies.

 

Consulter le contenu original : http://www.newswire.ca/fr/releases/archive/November2017/29/c5071.html

Réaction à l’annonce d’un nouveau service offert par le service d’incendie de la ville de Saint-Lazare

BROSSARD, le 26 mai 2017 — Le 18 mai dernier, la ville de Saint-Lazare annonçait la mise en service d’une unité de soutien technique (UST). Offert par le service d’incendie, l’UST permettra de mobiliser de façon sécuritaire et dans la dignité la clientèle préhospitalière bariatrique de 160 kg (360 lb) et plus, tout en étant en mesure de stabiliser des structures afin de sécuriser les usagers et les intervenants.

L’envers de la médaille

Nous sommes heureux que la ville de Saint-Lazare mette sur pied une telle initiative. Néanmoins, nous sommes convaincus que pour assurer le bien-être des patients, ce service devrait être fourni par des techniciens ambulanciers paramédics.

Du côté de Montréal et de Laval, ce service est offert par des paramédics spécialisés d’Urgences-santé, ce qui permet les avantages suivants :

  • Soins d’urgence: la formation de base d’un paramédic est composée de 2745 heures et permet de prévenir une détérioration de la condition clinique d’un usager jusqu’à sa prise en charge par un centre hospitalier. Ils peuvent donc conjointement participer à réduire la morbidité et la mortalité par différents actes.
  • Assurance-qualité : les paramédics sont soumis à un programme de surveillance de leurs activités cliniques. La grande majorité des gestes posés font l’objet de révision et de contrôle, ce qui assure un haut taux de conformité.
  • Sécurité des usagers et des intervenants : certaines techniques de travail sont spécifiques aux paramédics dans le déplacement des bénéficiaires. Ils ont également l’habitude de travailler conjointement et possèdent les mêmes équipements qu’une ambulance. Ce qui évite un risque d’incidents ou de blessures.

L’importance d’un ordre professionnel

Pour le moment, certains services d’incendie offrent ce service puisqu’ils ont les effectifs. Toutefois, la situation n’est pas optimale et cette spécialisation devrait être réservée aux services préhospitaliers d’urgence.

C’est pourquoi nous jugeons essentiel d’encadrer l’exercice de la profession de paramédic puisque le Règlement sur les activités professionnelles pouvant être exercées dans le cadre des services et soins préhospitaliers d’urgence ne prévoit pas ce genre de spécialisation.

Une réglementation couvrant toute spécialisation paramédicale pourrait être prévue dans le cadre de l’autorégulation des paramédics au Québec. Ainsi, le volet assurance et amélioration continue de la qualité de ces spécialisations demeurerait éventuellement dans l’expertise des services préhospitaliers d’urgence.

À propos de la Corporation des Paramédics du Québec

Fondée en 2015, la Corporation des Paramédics du Québec (CPQ) veut assurer la protection du public. À cet effet, la Corporation désire encadrer l’exercice de la profession, soutenir le développement des compétences des paramédics et favoriser la qualité des soins. Elle valorise également la profession de paramédic dans l’intérêt du public.

 

– 30 –

 

Renseignements :
Monsieur Patrick Dufresne
Président du conseil d’administration
438 238-3011, poste 1
communications@paramedic.quebec

Communiqué de presse – Réaction à l’annonce d’un nouveau service offert par le service d’incendie de la ville de Saint-Lazare

Implantation graduelle du projet pilote d’interface entre les services préhospitaliers d’urgence et le service Info-Santé de Laval

Nous vous invitons à prendre connaissance du bulletin clinique suivant, à l’intention des paramédics, premiers répondants et répartiteurs médicaux d’urgence (Info). Lire la suite

Expo préhospitalier

Expo Préhospitalier 2017: un rendez-vous dans quelques jours

Expo‐Préhospitalier en est maintenant à sa quatrième édition. Nous sommes fiers de s’associer au seul congrès scientifique francophone au Québec qui est exclusivement dédié aux services médicaux d’urgence. Sur le thème des situations extrêmes, il mise sur la diversité des sujets sans oublier la qualité et la renommée des conférenciers qui
suscite l’ouverture des débats et les échanges d’idées nouvelles.

Vous êtes invités à visiter la salle d’exposition où les exposants mettront en vedette des véhicules, des équipements lourds et plusieurs autres produits destinés au secteur préhospitalier.

Pour cette quatrième édition sous le thème des situations extrêmes II, Expo‐Préhospitalier a tenté de choisir des sujets et des conférenciers qui vous sortiront de votre zone de confort, question de pouvoir mieux faire face à certaines situations exceptionnelles.

Durant ce congrès, vous trouverez une salle d’exposition où les participants pourront visiter et participer à certaines stations de simulations et/ou de pratiques avec l’industrie, voire même avec certains collèges en SPU.

La Corporation des Paramédics du Québec ainsi que l’Association des Paramédics du Canada seront sur place pour répondre à vos questions et vous permettre de devenir membre à un tarif réduit spécialement pour l’Expo.

Nous vous offrons également un rabais à nos membres afin d’assister à l’événement au tarif de 200$ (régulier 275$). Vous devez cliquer sur ce lien et être connecté afin d’obtenir le code de promotion: http://www.paramedic.quebec/evenement/expo-prehospitalier-2017/.
Il vous est encore possible de devenir membre afin de profiter de ce rabais et une multitude d’autres avantages: http://www.paramedic.quebec/adhesion/

Consultez le guide du participant pour en savoir plus sur les conférences et exposants et nous espérons vous rencontrer sur place les 26-27 janvier prochain. Bon congrès!

Guide du participants 2017

Gagnants du tirage pour l’Expo Préhospitalier

Nous avons procédé au tirage des deux accès de 2 jours pour assister aux conférences de l’Expo Préhospitalier les 26-27 janvier 2017.

Les gagnants d’une passe d’accès chacun sont:

  1. Julien Corriveau Gagné (Ambulances de l’Estrie)
  2. Benoit Touchette (Urgences-santé)

N’oubliez pas que nos membres bénéficient d’un accès privilégié à l’Expo Préhospitalier. Ils peuvent se procurer un accès de 2 jours au coût de 200$ (régulier 275$). Pour profiter de cette offre, cliquez sur ce lien:

Expo Préhospitalier 2017

Félicitation aux gagnants et passez nous voir à notre kiosque!

Publication officielle de trois documents en lien avec la prise en charge de l’infarctus aigu du myocarde avec élévation du segment ST

Nous avons le plaisir de vous partager trois documents produits par l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) en lien avec la prise en charge de l’infarctus aigu dumyocarde avec élévation du segment ST (IAMEST) :

  • Portrait de la prise en charge de l’infarctus aigu du myocarde avec élévation du segment ST au Québec en 2013-2014 : résultats d’une troisième évaluation terrain à l’échelle provinciale
  • Normes relatives aux traitements de reperfusion de l’infarctus aigu du myocarde avec élévation du segment ST (IAMEST) au Québec
  • Traitements de reperfusion de l’infarctus aigu du myocarde avec élévation du segment ST (IAMEST) et réduction des délais : mise à jour de la littérature

L’infarctus aigu du myocarde avec élévation du segment ST (IAMEST) est une maladie grave qui doit être traitée de toute urgence soit par une intervention coronarienne percutanée primaire (ICPP), soit par la fibrinolyse. Deux évaluations sur le terrain portant sur la prise en charge de l’IAMEST au Québec, réalisées en 2006-2007 et en 2008-2009, ont montré que les délais de traitement de l’IAMEST étaient généralement trop longs et dépassaient souvent et largement les limites recommandées.

Afin d’être en mesure d’apprécier l’état des pratiques suite aux diverses initiatives mises en place au fil des années, l’Unité d’évaluation cardiovasculaire de l’INESSS, en collaboration avec un comité interdisciplinaire d’experts-cliniciens, a réalisé une troisième évaluation sur le terrain. Le premier document présente donc le portrait québécois de la prise en charge de l’IAMEST en 2013-2014.

Le deuxième document, quant à lui, présente une série de normes de qualité recommandées au Québec, fondées sur une revue de la littérature et un travail de consensus auprès d’un comité d’experts. Ce document a comme principal objectif de faciliter l’harmonisation et l’optimisation des structures et des processus de prise en charge au sein des établissements afin d’assurer des soins et services de haute qualité aux patients atteints d’IAMEST en phase aiguë. Enfin, le troisième document présente la mise à jour de la littérature qui a servi d’assise pour l’élaboration de ces normes.

Veuillez noter que ces trois documents sont maintenant disponibles via le lien suivant : Publication.

Portrait de la prise en charge de l’infarctus aigu du myocarde (version corrigée) avec élévation du segment ST au Québec en 2013-2014 : résultats d’une troisième évaluation terrain à l’échelle provinciale (version corrigée)
Normes relatives aux traitements de reperfusion de l’infarctus aigu du myocarde avec élévation du segment ST (IAMEST) au Québec
Traitements de reperfusion de l’infarctus aigu du myocarde avec élévation du segment ST (IAMEST) et réduction des délais : mise à jour de la littérature

Publication officielle de trois documents en lien avec la prise en charge de l’infarctus aigu du myocarde avec élévation du segment ST

Nous avons le plaisir de vous partager trois documents produits par l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) en lien avec la prise en charge de l’infarctus aigu dumyocarde avec élévation du segment ST (IAMEST) :

  • Portrait de la prise en charge de l’infarctus aigu du myocarde avec élévation du segment ST au Québec en 2013-2014 : résultats d’une troisième évaluation terrain à l’échelle provinciale
  • Normes relatives aux traitements de reperfusion de l’infarctus aigu du myocarde avec élévation du segment ST (IAMEST) au Québec
  • Traitements de reperfusion de l’infarctus aigu du myocarde avec élévation du segment ST (IAMEST) et réduction des délais : mise à jour de la littérature

L’infarctus aigu du myocarde avec élévation du segment ST (IAMEST) est une maladie grave qui doit être traitée de toute urgence soit par une intervention coronarienne percutanée primaire (ICPP), soit par la fibrinolyse. Deux évaluations sur le terrain portant sur la prise en charge de l’IAMEST au Québec, réalisées en 2006-2007 et en 2008-2009, ont montré que les délais de traitement de l’IAMEST étaient généralement trop longs et dépassaient souvent et largement les limites recommandées.

Afin d’être en mesure d’apprécier l’état des pratiques suite aux diverses initiatives mises en place au fil des années, l’Unité d’évaluation cardiovasculaire de l’INESSS, en collaboration avec un comité interdisciplinaire d’experts-cliniciens, a réalisé une troisième évaluation sur le terrain. Le premier document présente donc le portrait québécois de la prise en charge de l’IAMEST en 2013-2014.

Le deuxième document, quant à lui, présente une série de normes de qualité recommandées au Québec, fondées sur une revue de la littérature et un travail de consensus auprès d’un comité d’experts. Ce document a comme principal objectif de faciliter l’harmonisation et l’optimisation des structures et des processus de prise en charge au sein des établissements afin d’assurer des soins et services de haute qualité aux patients atteints d’IAMEST en phase aiguë. Enfin, le troisième document présente la mise à jour de la littérature qui a servi d’assise pour l’élaboration de ces normes.

Veuillez noter que ces trois documents sont maintenant disponibles via le lien suivant : Publication.

Portrait de la prise en charge de l’infarctus aigu du myocarde (version corrigée) avec élévation du segment ST au Québec en 2013-2014 : résultats d’une troisième évaluation terrain à l’échelle provinciale (version corrigée)
Normes relatives aux traitements de reperfusion de l’infarctus aigu du myocarde avec élévation du segment ST (IAMEST) au Québec
Traitements de reperfusion de l’infarctus aigu du myocarde avec élévation du segment ST (IAMEST) et réduction des délais : mise à jour de la littérature

Formation offerte au public: Les soins de santé à l’urgence

Pour sa 17e saison, le Programme de formation populaire en santé propose à nouveau un programme original de conférences qui devrait intéresser un grand nombre de personnes puisque ce programme traitera des soins de santé à l’urgence.

« Les soins de santé à l’urgence » étant d’évidence, nombreux et complexes, ce 17e programme de formation populaire en santé en sera un des plus denses et des plus diversifiés en ce qui a trait aux sujets abordés, puisqu’en huit (8) rencontres de deux heures chacune, treize (13) différents thèmes liés à l’urgence seront proposés, présentés et expliqués par quinze (15) professionnels de la santé oeuvrant autant à titre de médecins d’urgence, médecins de famille, urgentologues, infirmières ou encore technicien ambulancier.

Ce programme de formation d’une durée de 16 heures vous donne droit à 1,6 unité d’éducation continue.

Lieu et date de diffusion

  • Université du Québec à Chicoutimi, local P0-5000
  • Du 4 octobre au 22 novembre 2016, de 19 h à 21 h
  • Inscription en ligne (Date limite: 26 septembre)

L’un des sujets à l’horaire est « Les soins de santé préhospitaliers » et le conférencier est Frédéric Adam, technicien ambulancier.

  • Identifier les différents acteurs de la chaîne préhospitalière et l’interaction entre ceux-ci
  • Connaître les différentes actions qui peuvent être exécutées par les premiers intervenants
  • Connaître les interventions des techniciens ambulanciers paramédicaux en lien avec différentes pathologies spécifiques, ainsi que la destination de ceux-ci.

C’est une formation qui s’adresse à la population en général et non à ceux qui prodiguent des soins. C’est une approche très généraliste.

Dr Sébastien Lefebvre

Les participants pourront entendre des urgentologues, des ambulanciers, des infirmières, et plusieurs autres spécialistes.

« L’urgence, c’est un peu un mystère pour beaucoup de personnes, mentionne Dr Lefebvre. Il y a beaucoup de connaissances à acquérir pour les gens, pour leur connaissance personnelle, et pour savoir comment traiter ou faire face à différents moments de la vie. »

Des paramédics et pompiers en congés réalisent un sauvetage

Des paramédics et pompiers en vacances à Saint-Aimé-des-Lacs ont réalisé un sauvetage en fin d’après au lac Nairne.

Ils ont sorti de l’eau  une femme de 27 ans qui aurait été éjectée d’une moto marine. L’engin aurait été frappé de côté par une vague. L’incident est survenu vers 17h15.

Bernard Otis, paramédics à la CTAQ et pompiers à La Malbaie, est aussi un plaisancier. Il était à bord de son zodiac lorsqu’il a été informé d’un incident. « J’ai été cherché Daisy Simard (elle aussi paramédic) et nous avons rejoint  la plaisancière. Elle portait sa veste de flottaison. Avec l’aide de Mathieu Racine (pompier de Beaupré), qui s’était approché, nous avons installé la femme sur une planche. Ensuite, elle a été hissée à bord de mon  bateau et conduite au Camping Dallaire où une ambulance attendait », a raconté le secouriste.

«Nous sommes formés pour intervenir dans ce genre de situation. Tout s’est bien déroulé », a terminé Bernard Otis qui est souvent intervenu dans des situations d’urgence alors qu’il n’était pas en service.

La femme aurait séjourné dans l’eau une quinzaine de minutes. Elle a été conduite à l’hôpital de La Malbaie. Elle présentait des douleurs au dos et au cou.

Les pompiers de Clermont et les policiers de la SQ ont aussi été appelés sur les lieux.

Cette histoire démontre une fois de plus  que les secouristes ont choisi cette profession par passion. Avec ou sans uniforme, ils sont toujours prêts à aider.

Cet article Des paramédics et pompiers en congés réalisent un sauvetage est apparu en premier sur Le Charlevoisien.